Le Real Madrid s’incline face à Manchester malgré un but de Benzema

Voir le site Téléfoot

RTS1C36F
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-08-01T12:17:48.786Z, mis à jour 2018-08-01T12:17:49.624Z

Pour son premier match de préparation le Real Madrid amputé de la plupart de ses cadres était opposé à Manchester United qui a su profiter de sa bonne première période pour s’imposer.

Jusqu’à présent, le club entraîné par José Mourinho restait sur 4 matches de préparation sans victoires. Pour sa dernière rencontre sur le sol américain, les Reds Devils remportent finalement un succès face à des Madrilènes (2-1) qui débutent seulement leur préparation estivale. Mais le score ne réflète pas exactement ce qu’il s’est passé sur la pelouse.


Un avant-goût du Real Madrid de Julen Lopetegui

Succéder à Zidane ne va pas être simple pour le technicien espagnol tant le succès de «Zizou» a été impressionnant. Mais l’ancien sélectionneur de la Roja ne semble pas effrayé par cette tâche et impose déjà son style de jeu à sa formation. Possession du ballon, jeu à terre, et jeu vers l’avant semblent être les ingrédients de son Real Madrid.

Mais en tout début de première période, les belles combinaisons de MU ont eu raison de l’arrière garde merengue privé de ses titulaires habituels (Varane, Ramos Marcelo et Carvajal). Darmian décalait merveilleusement Sanchez (1-0, 18ème) puis le Chilien trouvait Herrera pour le but du break (2-0, 27ème)



Benzema, une saison au sommet ?

En toute fin de première période, le Real revenait au score grâce à une réalisation 100% française. Theo Hernandez centrait pour Karim Benzema qui réduisait le score (2-1, 45+3ème). Le Français est apparu très en jambes à la pointe du système de Lopetegui mais le fait que les Madrilènes ne soient qu’en début de leur préparation a joué sur l’efficacité des Champions d’Europe. Associé à Bale et Vinicius Jr en début de rencontre, le trio offensif a été redoutable mais en manque de précision.

Madrid aurait d’ailleurs mérité mieux comme en témoigne ses 71% de possession du ballon sur l’ensemble du match, et ses 11 tirs à 0 après la pause. Dans cette configuration de jeu, il se pourrait que Karim Benzema soit plus prolifique que l’an passé, et retrouve un vrai rôle de numéro 9 (lui qui décrochait beaucoup pour mieux aider Ronaldo) au sein de ce nouveau Real Madrid.