Real Madrid-San Lorenzo (2-0) : quatrième titre, 22ème victoire de rang et 178 buts pour le Real

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-12-20T21:49:00.000Z, mis à jour 2014-12-21T15:24:56.000Z

Le Real Madrid a disposé des Argentins de San Lorenzo pour remporter la première Coupe du monde des clubs de son histoire. C'est le quatrième titre glané cette année et, aussi, une 22ème victoire de rang.

Sans surprise, le Real Madrid a remporté la Coupe du monde des clubs face à San Lorenzo, sur le score de 2 buts à 0. Il s'agit du quatrième titre de l'année pour les Merengue après la Coupe du Roi, la Ligue des Champions et la Supercoupe d'Europe. Au passage, les Madrilènes signent leur 22ème succès de rang, toutes compétitions confondues.

Ramos, l'homme de la Coupe du Monde des clubs
D'habitude, c'est Ronaldo qui ouvre la voie au Real. Mais, en cette Coupe du monde des clubs, c'est Sergio Ramos, déjà buteur lors de la demi-finale, qui a enfilé le costume du patron. Sur un corner, le défenseur central a, comme très souvent, bien mis sa tête pour tromper le portier de San Lorenzo (37ème). Auparavant, il nous a gratifiés d'une intervention décisive dans son camp et le Real Madrid avait dominé sans concrétiser, notamment parce que son trio infernal, composé de Benzema, Bale et Ronaldo, n'a pas été très à la fête. En face, les Argentins ont volontairement accepté de faire le dos rond, avec une opposition très marquée et physique, mais les immenses efforts consentis ont fini par porter préjudice. Bien sûr, ils s'en sortaient bien en n'étant menés que d'un but à la pause.

Bale, l'autre homme des finales
Le sursaut d'orgueil n'a pas eu lieu chez San Lorenzo, et les hommes de Carlo Ancelotti se sont rapidement mis à l'abri au retour des vestiaires, après une succession de passes dans un petit périmètre conclu par Bale (51ème), plus que jamais homme des finales à la Maison Blanche. Le Gallois a profité d'une faute de main de Torrirco. Ensuite, le Real Madrid s'est contenté de gérer, un peu trop d'ailleurs pour le spectacle. Sans Casillas, auteur de deux parades en fin de rencontre (84ème, 87ème), l'actuel leader de la Liga aurait même pu se faire peur.

Quatrième titre, 22ème victoire
Le Real Madrid termine l'année 2014 en beauté, avec un quatrième titre et une 22ème victoire de rang, toutes compétitions confondues. Autre chiffre qui matérialise cette domination : Ronaldo et ses coéquipiers ont marqué 178 buts sur l'année civile, du jamais vu pour un club espagnol. Ils remportent leur première Coupe du monde des clubs, eux qui avaient déjà été trois fois lauréat de la Coupe Intercontinentale, l'ancêtre. CR7, pour sa part, a signé 61 buts et délivré 21 passes décisives en 60 matchs. Pourtant, le probable futur Ballon d'Or a été muet samedi soir.


¡SOMOS CAMPEONES DEL MUNDO! #HalaMadrid y nada más pic.twitter.com/T5PwhNXhRz

— Real Madrid C. F. (@realmadrid) 20 Décembre 2014