Dans l'actualité récente

Real Madrid : Sergio Ramos n’exclut pas de devenir coach un jour

Voir le site Téléfoot

2017 03 07T214412Z 131924652 MT1ACI14762436 RTRMADP 3 SOCCER CHAMPIONS NAP MAD
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-04-16T09:40:42.915Z, mis à jour 2017-04-16T09:40:44.101Z

Encore loin de raccrocher les crampons, Sergio Ramos a confié qu'il pensait éventuellement à devenir entraîneur après sa retraite sportive. Pour un destin à la Zidane ?

À 31 ans et déjà une carrière bien remplie, Sergio Ramos s’approche de plus en plus de sa fin de carrière. S’il assure qu’il restera sur la pelouse le plus longtemps possible, le taulier du Real Madrid semble déjà penser à une possible reconversion sur le banc. Comme Zidane.

Ramos veut durer

Formidable défenseur devenu un pilier au Real Madrid comme au sein de la sélection espagnole, guerrier capable de marquer des buts décisifs et leader dans l’âme, Sergio Ramos foule les terrains depuis déjà pas mal d’années mais, à 31 ans, il a encore quelques saisons à faire valoir sous les crampons. Surtout à son poste. Surtout grâce à son hygiène de vie irréprochable. Voilà pourquoi, dans les colonnes de beIN Sports Espagne, il a assuré qu’il raccrochera dans un futur aussi lointain possible, quand son corps lui dira stop. La suite ? Éventuellement une place sur le banc en qualité d’entraîneur.

« J'aime former »

Si Cristiano Ronaldo est incontestablement la star et la tête d’affiche du Real Madrid, nous pouvons affirmer, dans le même temps, que Sergio Ramos en est l’âme. Car c’est lui qu’on écoute quand quelqu’un doit prendre la parole. Et c’est lui qu’il faut suivre quand l’équipe traverse un moment compliqué. Il suffit de regarder son attitude sur le terrain, où sa forte personnalité et son caractère imposant transpirent à l'écran, pour s'en convaincre. Un constat qui va de paire avec son appétence pour la pédagogie, « J'aime former. Ce n'est pas pour tout de suite mais je n'écarte pas cette hypothèse car elle correspond à ma personnalité. Assurément, mon futur sera lié au football et si je peux le faire de manière technique comme coach alors pourquoi ne pas aider les gens. »

Un destin à la Zidane ?

Triple champion d’Espagne (2007, 2008 et 2012), double vainqueur de la C1 (2014, 2016), double champion d’Europe avec l’Espagne (2008, 2012) et champion du monde (2010), Sergio Ramos pourrait suivre les traces de Zidane, son actuel coach au Real Madrid. À savoir passer de formidable joueur ayant tout gagné à entraîneur capable de gonfler son palmarès en passant de l’autre côté. C’est tout le mal qu’on lui souhaite mais il a encore du temps pour y penser. En attendant, il disputera son 100e match de Ligue des Champions mardi prochain, à l’occasion de la réception du Bayern Munich. Il sera le quatrième joueur du Real à s’offrir une telle marque après Iker Casillas (150), Raúl González (130) et Roberto Carlos (107). Chapeau.