Real Madrid: les supporters madrilènes ont eu leur dose de Ronaldo

Voir le site Téléfoot

Cristiano Ronaldo
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2018-01-19T09:41:28.044Z, mis à jour 2018-01-19T10:41:47.303Z

Un sondage du quotidien As met en lumière le désamour des supporters du Real Madrid envers la star de l'équipe Cristiano Ronaldo. Voilà de quoi attiser les rumeurs d'un prochain départ.

L'histoire entre le Real Madrid et Cristiano Ronaldo touche t-elle à sa fin ? Les différents épisodes de ces derniers jours pourraient le laisser penser.

67,5% des fans souhaitent le voir partir

Considérant l'égo surdimensionné du joueur, voilà un sondage qui pourrait bien fissurer la carapace de CR7. A la question posée par le site du quotidien AS "Souhaitez-vous que Cristiano Ronaldo reste ?", le résultat est sans équivoque. Ce sont en effet 67,5 % des 125 000 votants qui ont répondu "no" ! Un désaveu cinglant pour l’international portugais, pris en grippe par les supporters merengue en dépit de ses états de service au sein de la Maison blanche depuis 2009. Tout au long de son passage dans la capitale espagnole , CR7 a beau être devenu le meilleur buteur de l’histoire du club avec pas moins de 422 buts en 418 matches, participé activement à la conquête de trois Ligues des champions ou permis au Real de réaliser le doublé la saison passée, les Madrilènes sont prêts à tourner la page Ronaldo.

Des caprices qui lassent

Sûrement plus que ses performances depuis le début de saison, le dernier Ballon d’Or paye là non seulement son rendement actuel et celui de son équipe - il ne compte que quatre buts en 14 matches de Liga et le Real est largué en championnat à 10 points du leader barcelonais) - , mais aussi ses caprices au sujet de ses émoluments. Car si Cristiano Ronaldo songe à aller voir ailleurs, et notamment à retourner à Manchester United, c’est parce qu’il ne se satisfait pas de ses 21 millions d’euros nets après impôts. La faute aux émoluments de Neymar au PSG ou de Lionel Messi au Barça. De quoi, une fois encore, froisser l’ego du Portugais.