Real Madrid : un bol d'air pour les Madrilènes

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-04-27T19:33:00.000Z, mis à jour 2013-04-27T20:51:28.000Z

Dans une rencontre globalement dominée par l'Atlético Madrid, le Real a fait preuve d'un froid réalisme pour l'emporter. Avec six points d'avance sur son voisin au classement, la deuxième place est presque assurée.

En prenant le meilleur sur l'Atlético, le Real Madrid s'est rassuré après la déroute de Dortmund.


Encore raté pour l'Atlético

L'Atlético n'y arrivera donc jamais. Ce samedi soir au stade Vicente Calderon, l'Atletico avait une occasion unique de mettre un terme à une série de 22 matches consécutifs sans victoire dans le derby madrilène. Encore sonné par la débâcle de Dortmund, le Real avait fait clairement le choix de recharger les batteries en alignant une équipe bis. Aux absences d'Arbeloa, Ramos, Coentrao, Marcelo et Ronaldo, blessés, suspendus ou laissés au repos, s'est ajoutée la mise sur le banc volontaire de Varane, Xabi Alonso, Özil, Modric et Higuain. Cela n'a pas suffi aux hommes de Diego Simeone punis à deux reprises par un froid réalisme d'un Real pourtant globalement dominé.


Di Maria-Benzema, duo gagnant

Après avoir laissé passer l'orage local ponctué du 22e but de la saison de Falcao à la 4e (son 50e depuis qu'il joue à Madrid) la Maison Blanche a retrouvé peu à peu de son allant naturel. Elle a surtout pu compter sur un Di Maria dans tous les bons coups comme sur l'égalisation de Juanfran contre son camp (13e). Sur un Benzema inspiré également comme sur cette passe en profondeur concrétisée à nouveau par l'international albiceleste d'une frappe croisée (63e). L'orgueil touché, les Colchoneros ne parviendront jamais à transformer leurs nombreuses dernières occasions.


Dortmund dans toutes les têtes

Au final, le Real Madrid décroche une victoire à l'arrachée qui, avec six points d'avance sur son voisin au classement, lui permet de faire un pas de géant vers la deuxième place du classement (74e). Toujours à distance respectable du FC Barcelone (85 pts). La Maison Blanche, renforcé par Ronaldo et autres titulaires en puissance mardi soir, devra néanmoins offrir un autre visage à son public si elle veut rêver à l'exploit face au Borussia Dortmund.


Le Real Madrid recevra le samedi 4 mai le Real Valladolid pour le compte de la 34e journée de Liga.



.