Real Madrid : une manita pour se relancer

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-03-30T07:48:00.000Z, mis à jour 2014-03-30T07:54:18.000Z

Le Real Madrid a mis fin à une série de deux défaites consécutives en étrillant le Rayo Vallecano 5 buts à 0. Gareth Bale s'est illustré avec un doublé. Juste avant, Cristiano Ronaldo avait ouvert la marque.

Après deux défaites consécutives, le Real Madrid s'est relancé de la meilleure des manières, soit avec une manita à domicile contre le Rayo Vallecano. Avec notamment un doublé de Bale et un but de Cristiano Ronaldo, les Merengue n'ont laissé aucune chance à leurs victimes. Seule ombre au tableau ? CR7 s'est légèrement blessé au genou gauche.

Ronaldo, un but et une frayeur
En une semaine, le Real Madrid a tout perdu : un clasico disputé, un deuxième match de rang face à une équipe largement à sa portée et, plus grave, la tête du classement. L'équipe de Carlo Ancelotti, privée de Modric, malade, devait donc se racheter à quelques jours d'un rendez-vous crucial, en quart de finale de Ligue des Champions, face au Borussia Dortmund. Sous quelques sifflets lâchés à l'encontre de Diego Lopez, les Merengue semblent avoir digéré le double faux pas. Sans surprise, c'est Cristiano Ronaldo qui a montré la voie, en ouvrant le score à la 15ème minute, d'une frappe croisée du pied droit. Après son but, le Portugais s'est fait une frayeur en essayant de tacler José Carlos. Dans son mouvement, la star s'est bloquée le genou gauche. Déjà touché au droit, CR7 a mis du temps à se relever mais à l'issue de la rencontre, son coach était confiant, "Cristiano va bien, il a juste une petite blessure au genou. Ce n'est rien de grave, juste une coupure."

Un récital en 2ème mi-temps
Après avoir baissé le pied suite à la réalisation de son meilleur buteur, le Real Madrid a très vite retrouvé de l'élan offensif après la pause. A la 55ème, Ronaldo sert Carvajal et le latéral droit trompe Ruben depuis la surface. A la 68ème, c'est au tour de Bale de faire trembler les filets, grâce à une offrande de Di Maria. A la 70ème, le Gallois double la mise au terme d'une action où il mange tout le camp adverse. Enfin, à la 77ème, Morata vient apposer sa marque sur la manita, avec une belle frappe se nichant dans la lucarne gauche. La réaction du Real Madrid, attendue au tournant, s'est manifestée par une leçon offensive. Avec un onze quasi type, cela ressemblait à une répétition pour la Ligue des Champions.

Le Real reste à portée
Au classement, le Real reste troisième, derrière le FC Barcelone (à deux points) et l'Atlético Madrid (à trois points), qui ont également gagné leur match. Plus maîtres de leur destin, les Merengue n'ont d'autre choix que de tout remporter et guetter un échec de ses rivaux. Avant cela, il y a le quart de finale aller de Ligue des Champions, avec la réception du Borussia Dortmund. Les Madrilènes sont sans doute rassurés d'avoir retrouvé leur efficacité devant, celle qui les fuyait lors de la précédente journée (contre le FC Séville).