Dans l'actualité récente

Real Madrid : « Tout va bien » avec Ronaldo, assure Zidane

Voir le site Téléfoot

Cristiano Ronaldo et Zinédine Zidane - Real Madrid
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-09-27T10:01:28.353Z, mis à jour 2016-09-27T10:08:22.331Z

Zinedine Zidane se veut rassurant quant à ses relations avec Cristiano Ronaldo, très frustré lorsqu’il a été sorti du terrain lors du dernier match du Real Madrid. L’entraîneur éteint la polémique avant le choc contre Dortmund en Ligue des champions.

Ce mardi 27 septembre, le Real Madrid se déplace sur le terrain du Borussia Dortmund pour la 2e journée de la phase de poules de la Ligue des champions (groupe F). Une rencontre très importante pour les deux clubs, qui visent tous deux la première place. Et le Real n’arrive pas en Allemagne dans la meilleure des formes.

« C’est moi qui prends la décision »

Les Madrilènes sont toujours leaders de Liga, mais ils viennent d’enchaîner deux matches nuls consécutifs, contre Villarreal et Las Palmas. Et lors de leur dernière rencontre, Cristiano Ronaldo est apparu très énervé. Incapable de peser sur le jeu et de faire la différence, le Portugais a été sorti à la 72e minute de jeu par son entraîneur français. CR7, auteur de son pire début de saison sous les couleurs du Real (il reprend la compétition après sa blessure au genou gauche durant la finale de l’Euro 2016), n’a pas caché sa colère à ce moment-là. Il a même marmonné des jurons, sans que l’on sache s’il les adressait à quelqu’un en particulier.

En conférence de presse, Zinedine Zidane a pris la parole au sujet du triple Ballon d’or. « Tout va bien », assure l’entraîneur des Merengue. Il ajoute : « Je comprends sa réaction mais c’est moi qui prends la décision à la fin. On a parlé ensemble après le match ».

« La rotation, ça fait partie de mes principes »

Pour "ZZ", Cristiano Ronaldo « n’est pas le seul à être en colère quand il est remplacé ». « C’est le cas de tous les joueurs », ajoute-t-il. Le Portugais devrait être aligné face au BVB en compagnie de Karim Benzema et Gareth Bale. Lors de la première journée, c’est lui qui a égalisé pour le Real face au Sporting Portugal en fin de rencontre sur un coup franc direct (victoire in extremis des champions d’Europe 2-1).

Zinedine Zidane dément toute animosité entre lui et son attaquant : « Vous tous, la presse, vous ne parlez que de ça. Nous, on doit vivre avec. Mais je ne suis pas bête. Il est intelligent et nous sommes toujours là avec le même but. La rotation, ça fait partie de mes principes ».