Dans l'actualité récente

Real Madrid - Varane : "Un début de carrière en accéléré"

Voir le site Téléfoot

Varane après son but pour le Real Madrid
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-03-03T13:51:00.000Z, mis à jour 2013-03-03T13:52:41.000Z

Le Madrilène Raphaël Varane est la sensation de ce début d'année 2013. Deux clasicos qu'il a éclaboussé de sa classe sont passés par là. A 19 ans, l'avenir lui appartient. Il s'est confié à Téléfoot.

Téléfoot a suivi Raphaël Varane cette semaine à Madrid. Histoire d'en savoir plus sur la progression fulgurante du jeune français.


Un joueur majeur de la Liga

C'est le joueur français de l'étranger dont on parle le plus en ce moment. Celui qui durant deux clasicos a mis sous l'éteignoir le meilleur joueur du monde Lionel Messi. Celui qui, par deux fois, s'est élevé au-dessus de tous ses adversaires pour planter deux belles têtes dans les filets barcelonais. Fort de ses récentes expériences, Raphaël Varane, qui va fêter ses 20 ans dans quelques semaines, est sur le point de se faire une place au soleil au sein de la défense du Real Madrid. Quand ses principaux concurrents au poste de défenseur central ont pour nom Pepe et Sergio Ramos, cela vous pose le niveau de performance. Tout cela n'est pourtant que le fruit d'une progression linéaire au sein du club le plus prestigieux du monde qu'il côtoie depuis maintenant deux saisons.


"Mourinho m'offre la sérénité"

« Monsieur Propre », comme on l'appelle de l'autre côté des Pyrénées, affiche sur le terrain une sérénité et une assurance à toute épreuve. Son coach, un certain José Mourinho, y est pour quelque chose. Ce dernier dit de lui que c'est "un gars bien". Un réel compliment quand on connait le technicien portugais, toujours avare en compliment, à qui Raphaël Varane rend la pareille : " C'est un coach qui tient ses promesses, savoure-t-il. Il montre sa présence et sa confiance avec des mots justes. Une sérénité pour progresser qui est importante. On a des échanges réguliers. Il est vraiment proche de ses joueurs. Il a pour moi un apport très important." Titulaire d'un bac ES, le natif de Lille fait figure de joueur à part dans le milieu stéréotypé du football. Son meilleur atout certainement, que ses déclarations, toujours empreintes de sagesse, tendent à confirmer. "Oui, je vis un début de carrière en accéléré mais la vérité c'est le terrain". Et de d'assurer que pour lui, l'important est de "rester équilibré".


L'équipe de France, la suite logique ?
Acheté en 2011 au RC Lens, Raphaël Varane confirme plus vite que prévu tous les espoirs que les observateurs avaient placés en lui. Du haut de ses 19 ans, beaucoup voit en lui l'incarnation du renouveau du football français. "Les Bleus ? Ce n'est pas à moi de juger si je dois jouer ou non. Moi, je travaille pour progresser... Mais grâce à Madrid, j'espère avoir une chance." Didier Deschamps, présent ce samedi au stade Santiago Bernabeu pour le « clasico » remporté par Madrid (2-1) ne doute, lui non plus, pas du talent du Français. Selon un responsable du Real, le sélectionneur a reconnu en privé qu'il avait l'intention de le convoquer pour les matches de qualification pour le Mondial 2014 face à la Géorgie le 22 mars et l'Espagne le 26 mars. Une suite ordinaire pour un joueur au potentiel extraordinaire.


Déjà redouté par tous les attaquants de la Liga, Raphaël Varane à l'occasion mardi, face à Manchester, à l'occasion du huitième de finale retour en Ligue des champions, de marquer la compétition continentale de son empreinte.