Real Madrid : Zidane travaille en silence

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-02-08T09:52:00.000Z, mis à jour 2015-02-08T15:50:51.000Z

Après des débuts compliqués, Zinedine Zidane avance sereinement dans sa nouvelle vie d'entraîneur. Premier de Segunda B avec la Castilla du Real Madrid, son travail ne laisse plus indifférent.

Après des débuts compliqués, Zinédine Zidane a pris la mesure de son nouveau métier. Et les premiers résultats se font déjà ressentir.


Zidane a du s'adapter

Des revers en série, une polémique stérile. La nouvelle vie de Zinédine Zidane, en charge de la réserve du Real Madrid, ne s'est pas faite dans le coton. Il pouvait difficilement en être autrement pour un personnage qui déclenche les flashs des appareils photo et des caméras au moindre lever de sourcil. Naturellement, l'homme, qui en a vu d'autres au cours de sa carrière de joueur, est rompu au fait de susciter le débat. Maître du jeu à l'époque où il foulait les pelouses, Zidane a forcément eu plus de mal à imposer ses vues depuis le banc. Sa capacité d'adaptation, une forme certaine d'intelligence, est sa première réussite "Il veut que son équipe joue bien au ballon, mais il n'y arrive pas tout le temps. Il y a des fois où il faut être pragmatique, à défaut de faire le spectacle. Zidane joue en 4-2-3-1, pas comme Ancelotti qui joue en 4-3-3. Mais il n'a pas Ronaldo, Bale ou Benzema, donc il peut faire autre chose", révèle ainsi un journaliste du quotidien espagnol AS.


Des critiques permanentes

Mais en Espagne, le champion du monde 1998, qui avait fait l'objet d'une plainte de la part du collectif des entraîneurs espagnols en raison de son statut d'entraîneur titulaire alors qu'il n'avait pas la totalité des diplômes requis, ne fait toujours pas l'unanimité. Emilio Farreras, un entraîneur de Segunda B, juge assez sévèrement le travail du Français : "Il n'y a pas de style Zidane. Il a un système de jeu qui est tout le temps le même. Ses joueurs font toujours la même chose, qu'ils gagnent ou qu'ils perdent c'est pareil. Il aligne les joueurs, et il a les meilleurs, c'est tout". Des propos peu amènes envers le technicien Français mais dont ce dernier a cure. D'autant qu'elles se raréfient avec le temps qui passe.


Ancelotti : "J'apprécie le travail de Zidane"

Cette semaine, le soutien de Carlo Ancelotti revêtait plus d'importance à ses yeux. Le technicien italien en conférence de presse saluait le redressement opéré par "Zizou" à la tête du Real Madrid Castilla après un démarrage poussif. "Pour sa première année, il s'en sort très bien, il a conduit le Castilla jusqu'en haut du classement et il doit continuer comme ça. Il est clair qu'il a toutes les qualités pour entraîner une grande équipe et surtout le Real Madrid", a ajouté Ancelotti, dont Zidane était l'adjoint la saison dernière en équipe première. A la tête de la réserve, l'icône du football français peut se targuer d'avoir nettement redressé la barre après les débuts ratés de son équipe, qui avait concédé cinq défaites lors des six premières journées. Depuis, le Real Madrid Castilla a enchaîné les prestations convaincantes, n'a subi qu'un seul revers en quatre mois et s'est emparé il y a dix jours des commandes de son groupe en Segunda B (3e division espagnole).