Real Madrid : Zinedine Zidane pique une grosse colère

Voir le site Téléfoot

Zidane
Par Quentin Migliarini|Ecrit pour TF1|2016-10-04T09:44:30.502Z, mis à jour 2016-10-04T10:42:11.082Z

D’un naturel taiseux face à la presse, Zinedine Zidane aurait réservé des mots bien plus durs à ses joueurs dans l’intimité du vestiaire, dimanche après le nul concédé face à Eibar (1-1).

Sentant que la situation sportive lui échappe, Zinedine Zidane aurait-il pris la décision de retirer son costume de gendre parfait afin d'endosser celui du père fouettard ? Les informations qui nous proviennent d’Espagne tranchent en tout cas assez nettement avec la conférence de presse tenue par l’ancien ballon d’or, dimanche. Oubliés les passes droits, l'heure était au recadrage.

Un déficit d’engagement

Selon la Sexta, le technicien français aurait profité du huis clos que lui offre l’intimité du vestiaire pour remonter les bretelles de ses joueurs de manière virulente. Une fois n’est pas coutume, Zidane aurait pointé du doigt le manque d’engagement des siens, exigeant, entre autres, davantage d’intensité. Tout en faisant le parallèle avec l’attitude des joueurs d’Eibar sur le terrain, Zidane aurait décidé d’appuyer là où ça fait mal.

Les murs ont tremblé

« On avait Kovacic et Isco au milieu. Et ce qui nous a surtout manqué, c’est l’intensité », expliquait-il en conférence de presse, le tout dans un langage bien plus feutré que ce qu’il a réservé à ses ouailles. Il faut dire qu’après le match nul face à Las Palmas, les murs du vestiaire avaient déjà tremblé. Toutefois, selon la presse espagnole, la colère de l’entraîneur était particulièrement impressionnante le week-end dernier, et ressemblait à un ultimatum pour certains cadres dont l’humilité n’est pas la première qualité. Un avertissement sans frais avant la trêve internationale. Une réaction est attendue pour la reprise du championnat dans deux semaines.