Real - PSG : Emery, l'heure du grand défi

Voir le site Téléfoot

Unai Emery
Par Farid Sarr|Ecrit pour TF1|2018-02-14T14:35:01.499Z, mis à jour 2018-02-14T15:15:04.510Z

Le PSG affronte le Real Madrid, ce mercredi soir dans son antre du Santiago-Bernabéu, une épreuve de taille pour le coach parisien.

Emery est-il un grand entraîneur ? Depuis son arrivée au PSG, le technicien espagnol est parfois critiqué, ses détracteurs lui reprochant d'être trop petit pour un club aux ambitions énormes. Pour sa première saison à la tête du club parisien (2016-2017), ce dernier a fait moins bien que son prédécesseur, Laurent Blanc. Donné favori par tous les observateurs, le PSG se faisait coiffer sur la dernière ligne droite par une surprenante équipe de Monaco. Cette fois le sacre du PSG sur la scène nationale ne fait pas l'ombre d'un doute. Sauf retournement de situation. C'est donc sur la scène européenne que l'ancien coach sévillan sera jugé. Si son palmarès est loin d'être vierge ( 3 Ligues Europa), tâche à lui de se faire un nom en Ligue des champions, désormais. 

C'est le moment d'oublier la remontada

 Lors de la campagne précédente, le PSG a probablement connu le plus mauvais moment de son histoire européenne. Humiliés aux yeux de tous par un FC Barcelone, sûr de ses forces. Ce premier rendez-vous du PSG version Unai Emery a viré au cauchemar. Paris, vainqueur à l'aller (4-0), trouvait le moyen de se faire éliminer quelques jours plus tard (1-6). Mais ce mauvais souvenir appartient au passé, si l'on en croit le vestiaire parisien. «Je ne pense pas que l'on le revivra pas. Ce match retour au Camp Nou, c'était quelque chose de si incroyable, de si surréaliste... Un tel scénario, on ne risque pas de le revoir de sitôt. Et nous, on n'a surtout pas envie de retomber là-dedans. C'était vraiment très dur. Lors du retour à Paris, on était tous dépités. Les jours qui ont suivi, on ne parlait pas trop, c'était difficile à vivre», assurait Adrien Rabiot à nos confrères de L'Équipe magazine. Pour rappel, le coach basque est souvent annoncé sur le départ par la presse internationale. À l'image du quotidien El País, qui affirme dans son édition du jour que les dirigeants parisiens ont déjà songé à l'idée de se séparer du technicien espagnol, après la déroute subie face au Barca. 

Une éviction en cas d’élimination ? 

Ce n'est un secret pour personne, le projet qatari repose sur un sacre en Ligue des champions. Déçus d'échouer systématiquement en huitièmes de finale, les dirigeants parisiens n'ont pas lésiné sur les moyens cet été. Comme en témoigne le mercato cinq étoiles du club de la capitale. Mbappé et surtout Neymar, ont rejoint le PSG dans le but de lui faire franchir un cap. Si Unai Emery venait à répéter les erreurs du passé, son avenir s'inscrirait alors en pointillés. Le président parisien, Nasser Al-Khelaïfi, n'a jamais masqué ses hautes ambitions. «Nous avons beaucoup de respect pour le Real Madrid. Ce seront deux grands matches. Les fans vivront des moments magiques de football à Madrid et au Parc des Princes. Comme je le dis toujours, nous devons être prêts à jouer toutes les équipes et nous serons prêts», clamait-il encore récemment. Une chose est sur le coach parisien n'a pas le droit à l'erreur.