Les recalés de la Coupe du monde 2018 envisagent un tournoi entre eux

Voir le site Téléfoot

Le journal - JT 13H - Football : pas de Coupe du monde pour l’Italie
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-11-16T15:03:03.663Z, mis à jour 2017-11-16T15:15:17.243Z

Plusieurs grosses nations ont manqué leur qualification pour la prochaine Coupe du monde. C'est le cas notamment des Etats-Unis. Du coup, la Fédération américaine de football pense à organiser un tournoi international pour les équipes qui ne joueront pas le Mondial.

Les mois de juin et juillet 2018 vont être bien fades pour des millions de fans de football dans quelques pays. D'un côté, il y aura la Coupe du monde en Russie, l'un des plus grands événements sportifs du monde. Mais ces millions de fans vont passer un peu à côté car leurs nations n'ont pas réussi à se qualifier.

Une méthode pour garder la forme... et de l'intérêt pour le foot


Parmi les absents, il y a notamment : l'Italie (quadruple championne du monde), les Pays-Bas (trois fois finalistes, 3e en 2014), les Etats-Unis (vainqueurs de la Gold Cup), le Cameroun (champion d'Afrique), le Chili (champion d'Amérique du Sud), la Nouvelle-Zélande (championne d'Océanie)... Citons aussi le Ghana, l'Algérie, la Côte d'Ivoire, la Turquie, la Grèce, le pays de Galles et quelques autres encore.

Selon la BBC, la Fédération américaine de football pense sérieusement à organiser un tournoi cet été pour les équipes qui ne joueront pas la Coupe du monde. Elle serait déjà entrée en contact avec d'autres Fédérations pour évoquer l'idée. Le but serait aussi de redonner un peu d'intérêt pour le football dans ces pays à une période où les supporters ne pourront pas s'enthousiasmer pour leurs favoris. Ce sera notamment le cas aux Etats-Unis où, de base, le "soccer", bien qu'il a connu un essor,  reste écrasé par le basket, le hockey sur glace et le football américain.

Qui voudrait (ou pas) y participer parmi les non-Mondialistes ?


Un tel tournoi pourrait aussi générer des revenus non négligeables. C'est d'ailleurs un objectif prioritaire de la Fédération américaine selon Michael Lewis, spécialiste du football aux Etats-Unis. L'aspect financier ne peut être occulté, car ces pays ont payé cher les droits de diffusion à la Fifa pour une Coupe du monde qui se jouera finalement sans eux. Le projet est encore à son stade embryonnaire.

Il faudrait aussi avoir le feu vert de la Fifa, s'entendre sur le format et sur les participants, et même convaincre les joueurs tout en trouvant un moment adapté dans un calendrier chargé. La seule fenêtre de tir possible est, a priori, la période de début juin, une fois les championnats et les Coupes d'Europe terminés. "Je suis persuadé que les joueurs italiens préfèreront partir en vacances", rigole Michael Lewis.

en savoir plus : Equipe d'Italie de Football, Equipe du Cameroun de Football, Equipe du Chili de Football, Equipe de Nouvelle-Zélande de Football