Dans l'actualité récente

Record d’invincibilité pour le Real Madrid de Zidane

Voir le site Téléfoot

Karim Benzema, Sergio Ramos, Marcelo - Real Madrid
Par Grégoire Duhourcau|Ecrit pour TF1|2017-01-13T09:44:49.422Z, mis à jour 2017-01-13T10:26:15.293Z

Le Real Madrid est allé arracher le nul dans les dernières minutes de son huitième de finale retour de Coupe du Roi contre le FC Séville, jeudi. Le Real reste donc sur une série d’invincibilité de 40 matchs, un record en Espagne.


Non, l’enjeu n’était pas la qualification, mercredi à Sanchez-Pizjuan. Vainqueur 3-0 à domicile lors du huitième de finale aller de Coupe du Roi face au FC Séville, le Real Madrid avait quasiment assuré son billet pour les quarts de finale. En revanche, les hommes de Zinedine Zidane restaient sur une série de 39 matchs sans défaite, record d’invincibilité qu’ils partageaient avec le FC Barcelone. Le principal objectif du Real était donc là ! Ne pas perdre pour devenir le seul détenteur de ce record avec une série 40 matchs en restant invaincu. C’est chose faite et de quelle manière ! 


Asensio, un bijou pour assurer la qualification 

En très bonne voie après le résultat du match aller, la qualification était quasiment assurée avec le but de Marco Asensio, venu tromper David Soria au bout d’un rush de près de 80 mètres (48ème). Pour espérer voir les quarts de finale, Séville devait alors s’imposer sur le score de 5-1. Mission presque impossible pour les hommes de Jorge Sampaoli, qui avaient ouvert le score très tôt dans la rencontre grâce à un csc de Danilo (9ème). Ils ont toutefois rapidement repris l’avantage après l’égalisation madrilène sur un but de Stevan Jovetic (54ème) qui faisait ses débuts sous ses nouvelles couleurs. La perspective du record a semblé définitivement s’envoler pour les Madrilènes avec le break de Vicente Iborra, à moins d’un quart d’heure du coup de sifflet final (77ème, 3-1).


Benzema arrache le record sur un but d’anthologie 

Mais la panenka de Sergio Ramos sur un pénalty à la 83ème a fait renaître l’espoir dans le camp merengue. Finalement, il a fallu attendre la dernière minute des arrêts de jeu pour voir Karim Benzema slalomer dans la défense sévillane et égaliser après un superbe une-deux avec Marcelo (3-3, 90ème+3). Une réalisation sublime, sans conséquence sur le dénouement de ce huitième de finale de Coupe du Roi, mais célébrée comme un but en finale de Ligue des champions par l’ensemble du clan madrilène. Oui, Benzema venait de voler un record au Barça pour l’offrir à Zidane. Et ça, ça se fête !