Record : Il écope de 70 matches de suspension pour un coup de tête

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-09-05T14:00:00.000Z, mis à jour 2014-09-05T14:09:26.000Z

Les Autrichiens ne blaguent pas avec l'autorité. Ismail Gundüz, joueur de cinquième division autrichienne, a écopé de 70 matches de suspension pour avoir asséné un violent coup de tête à un arbitre.

Les joueurs ont parfois des coups de folie dans le football. Lors de la finale de la Coupe du Monde 2006, Zidane assénait un coup de tête dans le torse de Materazzi. Au Mondial 2014, Luis Suarez enfonçait ses crocs dans l'épaule de Chiellini. Plus récemment, Brandao plaçait sa tête dans le nez de Thiago Motta. Un phénomène qui n'échappe pas au championnat autrichien, puisqu'un joueur vient d'être suspendu 70 rencontres pour avoir donné un coup de boule à un arbitre.

70 matches de suspension
Le 30 août dernier, le SPG Innsbruck affrontait le SK Rum en cinquième division autrichienne. Alors qu'il a déjà un carton jaune, Ismail Gundüz commet une nouvelle faute, synonyme d'exclusion. Avant que l'arbitre ne sorte la biscotte rouge, le joueur s'approche de l'homme en jaune et lui assène un violent coup de tête. D'après le porte-parole de la Fédération tyrolienne de football, Horst Scherl, l'arbitre avait même dû être hospitalisé suite à cette agression : « L'arbitre a dû être hospitalisé, la lèvre explosée, et le match a été interrompu. » Le Matin, journal suisse, révèle la sanction dont a écopé Gundüz. Pour ce coup de sang, il restera écarté des terrains durant 70 matches, et devra se trouver un nouveau club, puisqu'il a été licencié du SK Rum. Il devra en plus s'acquitter d'une amende de 257 euros.

En Austria, Ismail Gündüz, recibió sanción de 70 partidos por agredir al árbitro en pleno partido. pic.twitter.com/CdtxU7yIkJ

— RPCTV Panamá (@rpctvpanama) 4 Septembre 2014

Pour sa défense, le joueur a quand même osé évoquer un « coup non-intentionnel ».