L'international Board veut changer les règles du jeu

Voir le site Téléfoot

FIFA
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-06-17T17:54:48.772Z, mis à jour 2017-06-17T17:54:53.777Z

L'International Football Association Board (IFAB), garant des lois du jeu, songe à modifier en profondeur certaines règles. Des buts de pénalité pourraient par exemple être accordés, comme au rugby.

Après avoir accepté la mise en place de la vidéo dans le football, l’International Board songe à apporter de nouvelles modifications dans le règlement. Main sur la ligne transformée automatiquement en but, jouer un coup franc avec soi-même, passer au temps de jeu effectif... Des révélations faites par le Times.

Russie - Nouvelle-Zélande : Voir tous les buts du match en vidéo

Des propositions innovantes

Depuis sa prise de pouvoir à la FIFA, Gianni Infantino fourmille d'idées. Nouveau format pour la Coupe du Monde, pour les tirs au but... Prochaine étape : l'arbitrage. Selon le Times, l'International Board, l'instance qui garantit les loi du jeu dans le football, et la FIFA réfléchissent à modifier plusieurs points de règlement. Plusieurs propositions formulées par les deux instances ont été étayées et proviendraient d'un document baptisé "Play fair".

Le Ghana se serait qualifié

Parmi les nouveautés qui pourraient faire couler beaucoup d'encre, la plus controversée est sans doute l'introduction du but de pénalité, accordé en cas de main volontaire d'un joueur de champ sur la ligne. Avec une telle règle, le Ghana se serait par exemple qualifié pour les demi-finales de la Coupe du monde 2010 contre l'Uruguay, puisque la main de Luis Suarez à la 120e n'aurait pas été sanctionnée d'un penalty (manqué par Asamoah Gyan) mais directement d'un but pour l'équipe africaine.

Voici les autres modifications à l'étude :

-les coups francs et corners pourraient être tirés par un joueur pour lui-même et ne plus être nécessairement des passes.

-les coups francs pourraient être joués avec le ballon en mouvement.

-une passe en retrait d'un défenseur prise à la main par le gardien ne serait plus sanctionnée d'un coup franc indirect dans la surface de réparation mais directement d'un penalty.

-un penalty arrêté par le gardien entraînerait un six-mètres et empêcherait ainsi qu'un autre joueur ne marque dans la foulée.

-un défenseur ne devait pas nécessairement se trouver en dehors de sa surface pour réceptionner un six-mètres.

-la fin de la première période et la fin du match ne pourraient être sifflées que lorsque le ballon est sorti des limites du terrain.