Rennes-Paris-SG : Les 3 raisons de parier sur les Parisiens

Voir le site Téléfoot

error
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2014-09-13T07:02:00.000Z, mis à jour 2014-09-13T07:11:22.000Z

Samedi, à 17h00, Rennes reçoit le Paris-Saint-Germain pour la 5e journée de Ligue 1. Bien que n'ayant pas encore gagné à l'extérieur cette saison, le PSG est le favori de cette rencontre. La rédaction de Telefoot.fr vous explique pourquoi en trois raisons.

A l'occasion de la 5e journée de Ligue 1, le PSG (2e avec 8 points) se déplace sur la pelouse de Rennes (5e avec 7 points). Même si Rennes est la dernière équipe à avoir battu le PSG (le 7 mai dernier lors de la 36e journée alors que le PSG venait d'être sacré champion sans jouer), le club parisien est le favori des bookmakers mais également de la rédaction de Téléfoot.fr.

Le PSG adore le mois de septembre
Juste avant la trêve internationale, le PSG a fait parler la poudre contre Saint-Etienne avec un succès probant sur le score sans appel de 5 buts à 0. Pour faire fructifier ce résultat, le PSG doit enfin s'imposer à l'extérieur, ce qu'il n'a pas encore fait cette saison avec des nuls contre Reims (2-2) et Evian-TG (0-0).

Pour cela, le PSG peut s'appuyer sur son incroyable bilan au mois de septembre ! Sur ses 17 derniers matches joués lors de ce mois de l'année, le PSG est tout simplement invaincu ! Une stat impressionnante qui incite à miser sur les hommes de Laurent Blanc.

Ibrahimovic est en grande forme
Le PSG peut aussi compter sur l'incontournable Zlatan Ibrahimovic. Déjà en tête du classement des buteurs avec 5 buts en 3 matches, le géant Suédois a profité des matches internationaux pour devenir le meilleur buteur de l'histoire de sa sélection. Et quand Zlatan est en forme, on sait que le PSG est pratiquement intouchable en Ligue 1.

Rennes s'attend à souffrir
Ajoutons à cela que Rennes reste sur deux défaite de suite à domicile face au PSG et cela donne encore plus envie de parier sur les Parisiens.

D'ailleurs, malgré un bon début de saison avec notamment une victoire 6-2 contre Evian-TG et un nul sur le terrain de Saint-Etienne (0-0), Rennes s'attend à souffrir, comme l'a déclaré Sylvain Armand en conférence de presse : « L'année dernière, ils sont venus ici, ils ont joué en marchant et ils ont gagné ».