Dans l'actualité récente

Report OM-OL : Lyon impose ses conditions

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2012-10-29T13:20:00.000Z, mis à jour 2012-10-29T13:29:35.000Z

Après le report du match entre l'OM et l'OL, la Ligue va devoir reprogrammer la rencontre. La LFP doit trouver une date qui convienne aux deux clubs. Une mission qui s'annonce quasiment impossible.

En raison du vent violent qui s'abattait sur la ville de Marseille, le choc de la dixième journée opposant l'OM et l'OL a été annulé. Mais le report du face à face entre les deux Olympiques n'arrange personne.

« Il fallait jouer ce match à huis-clos »
Ce lundi matin, Steve Mandanda tentait de retirer le positif du report de cet OM-OL. « C'est frustrant. Maintenant, il y a un match qui nous attend mercredi contre Paris. On a un jour de récupération en plus et on va pouvoir se préparer de la meilleure des manières ». De son côté, Remi Garde regrette lui la décision prise tardivement : « J'aurais aimé qu'on nous prévienne avant pour nous éviter de faire un aller-retour en train » a déclaré le coach lyonnais. Mais pour Jean-Michel Aulas, ce report a dû mal à passer : « C'est bien dommage parce qu'on était dans une spirale positive, ce qui n'était peut-être pas le cas de notre adversaire » a-t-il confié à 20minutes. « Si la préfecture des Bouches-du-Rhône a pris cette décision, il y a sûrement des raisons. Mais s'il y avait un problème dans les tribunes, il fallait jouer ce match à huis-clos ».

Quelle date ?
Toujours est-il qu'aujourd'hui la Ligue se voit confronter à un véritable casse-tête : trouver une date pour disputer cet OM-OL. Une tâche loin d'être facile. Dans un calendrier déjà bien rempli, pour ne pas dire surchargé, deux jours semblent se détacher : le 28 novembre ou le 19 décembre. Problème, aucune de ses dates ne convient aux deux clubs. En effet, l'OM reçoit Lille le 25 novembre soit trois jours avant le créneau pressenti. Même souci pour l'OL qui se déplace à Paris le 16 décembre. « Il n'est pas concevable pour l'éthique que l'OL joue les deux déplacements les plus importants de sa saison d'affilée » a d'ailleurs prévenu le club lyonnais par l'intermédiaire d'un communiqué.

J-M Aulas et ses conditions
Et pour cause, Jean-Michel Aulas ne compte pas être lésé : « Je suppose que les gens bien intentionnés vont utiliser cette opportunité pour peut-être ne pas donner une date qui soit équitable. Ce serait complètement aberrant ». Toujours prévoyant, le président de l'OL a d'ores et déjà pris ses devants en imposant ses conditions. « Nous demandons qu'en cas de qualification de notre équipe à Nice en Coupe de la Ligue, le match à Marseille soit rejoué le 28 novembre soit à la date du quart de finale de Coupe de la Ligue qui serait alors reporté ».Mais là encore cette date ne devrait pas faire l'unanimité. Cette fois-ci le problème devrait surgir du côté des diffuseurs (Canal+ et France Télévision).

En attendant la décision de la LFP, les deux clubs retrouveront la compétition dès cette semaine en Coupe de la Ligue. L'OL se déplacera à Nice mercredi à 17h alors qu'un peu plus tard dans la soirée (20h55) l'OM affrontera le PSG au Parc des Princes.