Dans l'actualité récente

Pour la reprise, le PSG assure l’essentiel face à Bastia

Voir le site Téléfoot

Kevin Trapp, le gardien de but du PSG.
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-01-08T21:39:55.076Z, mis à jour 2016-01-08T21:39:56.838Z

Le PSG a enregistré sa dix-septième victoire de la saison en Championnat en disposant facilement de Bastia à domicile (2-0).

Grâce à des buts de Thiago Motta et Maxwell, le PSG, pourtant sans Cavani et avec un Ibra hors tempo, a facilement disposé de Bastia pour le premier match de la deuxième moitié de saison. Les Corses y ont cru jusqu’à l’ouverture du score avant de sombrer en toute logique.


Du foie gras dans les jambes

La réception de Bastia, le PSG a vu pire comme match de reprise, d’autant que le club de la capitale sort de deux victoires, une en amical face à l’Inter Milan (1-0), l’autre en Coupe de France face à Wasquehal (1-0). Mais c’était quand même une reprise et il y avait encore un peu de foie gras dans les jambes. Les Parisiens ont pris leur temps et éprouvé quelques difficultés à contourner le bloc bastiais, composé de deux lignes de quatre. Les hommes de Laurent Blanc s’y sont d’ailleurs mis à trois pour ouvrir le score sur leur première occasion, un corner botté par Di Maria et donné gagnant à Thiago Motta grâce à la magie de la goal line technology (29ème). Auparavant, les Corses auraient pu ouvrir la marque grâce à Fofana, mais sa première frappe, du gauche, était trop molle, et la deuxième a fui le cadre malgré un Kevin Trapp battu.

Un Maxwell caviar

C’était encore un peu la saison du caviar au Parc des Princes. Demandez plutôt à Maxwell, excellent vendredi soir et qui s’est offert quelques gestes de grande classe, dont ce petit pont qui n’a malheureusement rien donné. En revanche, il était bien à la réception d’une louche appuyée de Di Maria, qu’il a reprise sans contrôle pour trouver la lucarne opposée (39ème). Après cette deuxième réalisation et après la pause plus généralement, Bastia s’est effondré. C’était même Fort Alamo et les Parisiens, si apathiques pendant trente minutes, ont multiplié les situations offensives sans conséquence au tableau d’affichage. Une rentrée en douceur, en somme.

20 matches sans défaite en championnat

A l’arrivée, le PSG continue sa marche en avant avec un vingtième match sans défaite en Ligue 1 et, plus important, une dix-septième victoire. Doté de la meilleure attaque et de la meilleure défense, il porte provisoirement son avance à 22 points sur Monaco, son dauphin qui reçoit l’autre club corse, le Gazélec Ajaccio. Intraitables lors de la première moitié de saison, les Parisiens sont déjà bien partis pour l’être davantage en 2016. Au vu des échéances à venir, il faudra une bonne maîtrise et un effectif concerné. A ce sujet, le retour de Pastore, qui a fait sont entrée après la pause, est une excellente nouvelle.