Dans l'actualité récente

"Resserrer les lignes"

Voir le site Téléfoot

'Resserrer les lignes'
Par DPPI|Ecrit pour TF1|2009-11-24T21:52:00.000Z, mis à jour 2009-11-24T21:52:00.000Z

Didier Deschamps espère que son équipe retiendra la leçon du match aller avant d'aller défier le Milan AC à San Siro, mercredi en Ligue des champions. L'entraîneur de Marseille, qui évoque San Siro, souhaite voir son équipe se montrer très vigilante en défense.

DIDIER DESCHAMPS, Milan est plus dangereux offensivement, mais semble plus friable en défense. Qu'en pensez-vous ?


D.D. : Le souci de Leonardo, c'est le souci de tous les entraîneurs. Il doit trouver ce fameux équilibre. Il a fait ses choix, avec sa philosophie. C'est parfois au détriment de la solidité défensive. Mais à tout moment, il y a dans cette équipe des joueurs capables de faire la différence offensivement. Je pense que ni les joueurs ni les spectateurs ne s'en plaignent. Ces difficultés défensives du Milan sont aussi liées à l'absence de Nesta (de retour mercredi, ndlr). Sans lui, la solidité défensive n'était forcément pas la même.


Que pensez-vous du retour en forme de Ronaldinho ?


D.D. : Ronaldinho a toujours son talent. Il avait cependant un souci de condition physique. Sur les derniers matches, il a fait beaucoup d'efforts défensifs pour l'équipe et a compris l'exigence demandée par un club comme le Milan. Il a permis à son équipe de retrouver un équilibre.


Quelles leçons avez-vous tiré du match aller ? Ont-elles été retenues par votre équipe ?


D.D. : A l'aller, Milan n'avait pas fait un grand match, mais un match solide (victoire 2-1, ndlr). Il avait montré beaucoup d'efficacité, frappant trois fois et marquant deux buts. Nous avions manqué de concentration et cela avait suffi au Milan pour s'imposer. En conséquence, nous savons très bien que, pour espérer un bon résultat ici, nous devons être hyper-performants défensivement, en défendant tous ensemble, en resserrant les lignes. Il ne faudra pas non plus se contenter de cela et utiliser ce que nous savons faire offensivement. Il faudra essayer d'avoir une maîtrise du ballon assez intéressante, car ce n'est pas lorsqu'il doit courir derrière l'adversaire et défendre que le Milan est le plus performant.


Avez-vous des souvenirs particuliers dans ce stade ?


D.D. : J'ai de très, très bons souvenirs en effet. J'ai joué de nombreux matches ici. C'est certainement l'une des plus belles, si ce n'est la plus belle des enceintes de football. J'ai la chance d'avoir connu là de nombreux résultats positifs avec la Juventus, notamment une victoire 6-1. C'est un privilège et un énorme plaisir de jouer ici.