"Retrouver l'orgueil"

Voir le site Téléfoot

'Retrouver l'orgueil'
Par Agenzia Ansa|Ecrit pour TF1|2009-09-15T13:36:03.000Z, mis à jour 2009-09-15T13:36:03.000Z

Le Milan AC a raté son début de championnat. Le déplacement à Marseille pour le premier match de Ligue des Champions ne tombe donc pas au meilleur moment pour les hommes de Leonardo. Mais le nouvel entraîneur brésilien du club lombard compte sur "l'orgueil" de ses troupes pour malmener l'OM.

LEONARDO, comment jugez-vous l'état de forme de votre équipe ?


L. : Vous savez, on est au début de la saison. On ne peut donc pas tirer des conclusions. Ce n'est pas le moment.


Votre équipe a été tenue en échec ce week-end à Livourne (0-0). Attendez-vous une réaction de vos joueurs contre l'OM ?


L. : Je n'attends pas de réaction de mes joueurs. Ce que j'attends davantage, c'est un nouveau comportement. Et que mes joueurs soient plus constants. On se doit d'être à la hauteur de la Ligue des Champions, une compétition extraordinaire. La saison dernière, nous n'avons pas disputé cette épreuve. On l'a regardée à la télé. Cette fois, il faut retrouver l'orgueil. Mais aussi la confiance en nous. Et puis c'est très stimulant de disputer ce style de matches… Ces dernières années, nous avons souvent répondu présent dans cette compétition.


Le début de saison difficile en championnat peut-il faire douter votre équipe ?


L. : Je ne veux pas parler de doute. Mais j'ai des choix à faire. Cette première rencontre de Ligue des Champions dépendra beaucoup de ces choix. Pour chaque rencontre, on doit essayer de trouver un bon équilibre entre nos lignes. Et une idée de jeu solide. Je crois que nous aurons une équipe compétitive.


Ronaldinho connaît bien le stade Vélodrome pour y avoir évolué avec le PSG. Sera-t-il titulaire ?


L. : On ne doit pas toujours penser à Ronaldinho en tant qu'individu. On doit d'abord penser en équipe. C'est ça le plus important.


Et Andrea Pirlo. Son retour peut-il bouleverser votre schéma de jeu ?


L. : Il n'est pas exclu que son retour me pousse effectivement à procéder à des réajustements dans l'équipe. Car Andrea est une pièce maîtresse. Et il peut évoluer à différents postes.


Cette première rencontre de Ligue des champions est-elle déjà capitale pour la qualification en 8e de finale ?


L. : Chaque rencontre est capitale lorsqu'il s'agit de la Ligue des Champions. Et le premier match n'est peut-être pas encore déterminant mais il s'avère déjà important. Car on va rencontrer un concurrent direct pour la qualification.


A quel niveau situez-vous l'OM ?


L. : Marseille a beaucoup d'ambition. C'est une équipe qui a pas mal changé cet été. Des joueurs importants comme Lucho Gonzalez ont été recrutés. Ils s'ajoutent à Taiwo ou Niang. Et en tant que brésilien, je connais également bien Brandao. Ce sont de grandes individualités. Mais l'OM peut aussi compter sur un collectif qui fonctionne bien. L'an passé, Marseille n'a pas fini deuxième du championnat par hasard. Cette équipe veut prouver qu'elle a sa place en Ligue des champions. Et on ne juge pas une équipe sur le papier, mais sur la pelouse. Car il n'y a pas de cadeau dans cette compétition.