Révolution en vue pour l’organisation de la Coupe du monde

Voir le site Téléfoot

RTX28P8R
Par Omar Bendjador|Ecrit pour TF1|2016-10-07T10:04:31.084Z, mis à jour 2016-10-07T10:09:34.801Z

Gianni Infantino, président de la FIFA, souhaite amodier le format de la Coupe du monde de football. Le nouveau président de la FIFA voudrait un mondial à 48 équipes, disputé dans plusieurs pays.

Cela pourrait être une révolution dans le monde du football. Une Coupe du monde à 48 équipes, au lieu de 32, qui se déroulerait non plus dans un seul pays, mais dans qui aurait plusieurs nations hôtes. Il s’agit bien de la dernière idée du nouveau président de la FIFA, Gianni Infantino. Une idée qui pourrait être adoptée dès l’an prochain

Une révolution pour les qualifications

Gianni Infantino rêve d’une Coupe du monde à 48 équipes. Un rêve qui pourrait devenir réalité d’ici quelques années. Un rêve qui surtout, viendrait révolutionner l’organisation de la Coupe du monde. Infantino le sait, un tournoi à 32 équipes reste pourtant l’idéal. Alors le nouveau patron du footabll mondial s’explique : « On peut penser à une Coupe du monde à 48 équipes qui serait en fait un format à 32 équipes, car on a vu que le format idéal c’est 32 équipes ». Le nombre d’équipes présentes à la Coupe du monde ne changerait donc pas, mais les qualifications au Mondial connaîtraient un changement majeur. « L’idée serait que les 16 meilleurs équipes issues des qualifications se qualifient directement pour la phase de groupe » a expliqué l’Italo-Suisse. Quid des 16 dernières places ? Dans cette formule, les derniers sésames pour le tournoi se disputeraient  entre 32 équipes, sous forme d’un match de play off. Seize finales donc, pour compléter le tableau, et permettre aux pays qui n’étaient pas directement qualifiés de rejoindre la phase de groupe.

Une hausse du niveau sportif selon Infantino

Cet élargissement n’est pas sans rappeler celui de l’Euro 2016, disputait pour la première fois à 24 équipes l'été dernier (au lieu de 16). Un format qui avait été appréciable pour fans et qui avait installé une ambiance exceptionnelle dans l’hexagone. Mais cet élargissement avait également reçu de nombreuses critiques de la part des observateurs, invoquant un manque de spectacle et une baisse du niveau de jeu durant le premier tour. Pour Gianni Infantino, un Mondial à 48 équipes permettrait « une hausse du niveau sportif, car avec un match de barrage les meilleurs passent ». Et l'ancien numéro deux de l'UEFA va plus loin« On parle beaucoup de cette baisse de niveau sportif, à mon avis le niveau sportif de l’Euro n’était pas moins bon, au contraire. Il y avait des équipes, on n’imaginait pas qu’elles étaient si fortes, le niveau était très élevé ».  Dans un format à 48 équipes, «les pays qui se qualifient toujours n'ont aucun souci, tous ceux qui se qualifient une fois sur deux ou sont à la limite auront alors la possibilité de se qualifier pour le tournoi » a expliqué le président de la FIFA, qui a assuré qu’aucune décision ne serait prise avant l’année prochaine.