Ribéry aime le Barça

Voir le site Téléfoot

Ribéry aime le Barça
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-05-07T16:42:07.000Z, mis à jour 2010-05-07T16:42:07.000Z

Franck Ribéry a confié son rêve d'évoluer à Barcelone ou au Real Madrid dans un entretien accordé au site officiel de la FIFA. Le milieu offensif français du Bayern Munich semble avoir une petite préférence pour le club catalan. Il admire notamment Lionel Messi et Xavi.

La fin de la saison approche et les rumeurs de transferts vont bon train. Franck Ribéry alimente les gazettes à ce sujet. L'été passé, l'international français était déjà au coeur de l'actualité. Annoncé avec insistance au Real Madrid, il était finalement resté au Bayern Munich, qui avait tout fait pour le conserver. La donne devrait changer cette année. Le club bavarois pourrait se séparer de son numéro 7, à qui il ne reste qu'un an de contrat en Bavière, et qui a connu une année noire entre les blessures, son implication dans une affaire de proxénétisme et son expulsion en demi-finale de Ligue des Champions. S'il devait partir, "Kaiser Franck" se verrait toujours bien en Espagne. Mais pas forcément du côté de Madrid.


Si le Real fait toujours rêver l'ancien Marseillais, celui-ci semble en effet davantage pencher pour le rival catalan aujourd'hui. C'est en tout cas l'impression qu'il donne quand il parle du Barça où évolue, selon lui, le meilleur joueur du monde à l'heure actuelle. "Lionel Messi, sans hésiter !", a affirmé Ribéry sur le site officiel de la FIFA. "J'adorerais jouer à ses côtés et avec Xavi." Le Français ne tarit pas d'éloges sur le milieu espagnol, véritable chef d'orchestre du Barça et de la Roja. "C'est quelqu'un qui sait organiser et mener le jeu de son équipe et qui possède une qualité de passe exceptionnelle. En ce moment, il est dans une forme éblouissante", estime le Boulonnais, qui ne cracherait pas sur l'ennemi madrilène pour autant. "Evidemment, il y a beaucoup de clubs qui me font rêver, comme le Real Madrid ou le FC Barcelone", a-t-il conclu.


Pour autant, la probabilité que Ribéry rejoigne un de ces deux clubs reste faible. L'affaire de proxénétisme à laquelle le Français est mêlé a considérablement amoindri son pouvoir d'attraction en Espagne. Sans parler du fait que l'ancien Marseillais n'a pas vraiment brillé sur les terrains cette saison et que le Barça, comme le Real, sont déjà bien pourvus de talents offensifs. Les chemins qui mènent à la Liga semblent semés d'embuches pour lui aujourd'hui. Mais le Bayern, lui aussi échaudé par la polémique actuelle, n'est pas forcément enclin à le conserver à seulement un an du terme de son contrat. Il pourrait se montrer plus conciliant que l'an passé si l'un de ces deux clubs se manifeste. La piste Chelsea n'est pas non plus à exclure. Dans tous les cas, même si Ribéry souhaite être fixé sur son avenir avant la Coupe du monde, les clubs éventuellement intéressés devraient en revanche attendre de voir les performances du Français en Afrique du Sud avant de se positionner.