Ribéry se livre avant d'affronter l'OM

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-03-27T08:48:00.000Z, mis à jour 2012-03-27T08:52:58.000Z

Ce mercredi en quart de finale aller de la Ligue des champions, Franck Ribéry fera son retour au stade Vélodrome face à Marseille. S'il n'oublie pas ses deux belles années olympiennes, l'international tricolore ne comprend pas le traitement qu'on lui accorde en France.

Sans concession, le milieu de terrain du Bayern Munich s'est confié à l'Equipe avant ce match au goût particulier.



Malgré un départ marseillais mal accepté par les supporters en 2007, Franck Ribéry demeure très heureux par rapport à ses deux saisons phocéennes : « Si je suis au Bayern aujourd'hui, c'est grâce à ce que j'ai fait là bas. A l'OM j'ai explosé, je me suis éclaté, j'ai progressé » assure l'ancien chouchou des fans olympiens qui lui avaient donné le surnom de « Franck the King ». Ribéry ne devrait pourtant pas échapper à des sifflets en dépit de la grève des supporters.




Adopté par les Allemands dès sa première saison couronné de succès (doublé coupe-championnat), le numéro 7 bavarois s'épanouit pleinement outre-Rhin « Je me sens complètement munichois. Dans ce club, dans cette ville, je suis comme à la maison » estime celui qui réalise sa meilleure saison sur le plan des statistiques avec déjà 11 buts en Bundesliga. Cette belle vie l'amène à envisager une fin de carrière avec le Bayern Munich.




Adulé en Allemagne et insulté en France, ce traitement à la docteur Jekyll et mister Hyde est mal vécu par l'ancien Messin : « Ca m'énerve ! Cela ne devrait pas se passer comme ça. Cela devrait se passer comme ici à Munich » analyse-t-il. Désireux d'être décisif avec la sélection nationale, Franck Ribéry se fixe l'objectif d'être performant cet été à l'Euro pour retrouver « l'estime des gens ».


Il ne manque plus qu'à mettre en pratique ces très bonnes intentions.