Robben - Ribéry, rupture en vue ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-05-05T12:01:00.000Z, mis à jour 2011-05-05T12:15:52.000Z

Alors que le duo franco-néerlandais terrorisait il y a peu les défenses Allemandes et Européennes sous le nom de " Robbery ", les relations entre les deux joueurs sont aujourd'hui tendues.

Dimanche, après la large victoire du Bayern Munich face à Schalke (4-1) en Bundesliga, Franck Ribéry s'en est pris à son compère Néerlandais, Arjen Robben, en des termes relayés par L'Equipe. Ses deux stars en conflit, et c'est le Bayern tout entier qui temble...




Enervé par le comportement de son coéquiper sur certaines actions (notamment en fin de match), le numéro 7 bavarois lui a reproché son individualisme : « Arjen, passe-moi le ballon. Nous sommes une équipe, il n'y a pas que toi ». Ce à quoi le hollandais a répondu « D'accord ». Cette désinvolture n'a pas plus à Franck Ribéry : « Non pas d'accord ! Tu dis que tu as compris, mais tu ne fais rien pour que les choses s'arrangent. Nous, on te donne le ballon, alors fais pareil. C'est la moindre des choses ».



Lorsqu'Arjen Robben est arrivé à l'été 2009, Franck Ribéry était le leader incontestable du Bayern Munich ; la presse le surnommait Kaizer Franck, en référence au Kaizer Franz, Beckenbauer. Mais Robben a brillé de mille feux lors de sa première saison, que Ribéry a traversée blessé ou en méforme. Le Bayern a remporté le championnat, la coupe, et a été finaliste de la Ligue des Champions. Et l'égo de l'international Français en a pris un coup.




Si le bilan comptable des deux joueurs cette saison est bon, le club semble accorder sa préférence au Français. Capable d'éclairs de génie, Robben est effectivement un joueur individualiste, et a toujours été gêné par des blessures récurrentes. Ainsi, il n'a joué que 12 matches de Bundesliga cette saison (marquant 10 buts au passage). Au cas où le conflit ne s'apaiserait pas, l'Inter de Milan se tiendrait prêt à accueillir le batave, considéré comme une priorité de recrutement.


Eliminé de la Ligue des Champions en 8ème de finale, poussif 3ème du championnat, gangréné par les conflits, le Bayern Munich doit encore assurer une qualification pour la C1 et préparer la saison prochaine...