Roberto Mancini au PSG ? « Non, il n’y a jamais rien eu de concret »

Voir le site Téléfoot

Mancini sur la Ligue 1
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-05-14T10:09:45.896Z, mis à jour 2017-05-14T10:09:47.159Z

Roberto Mancini a répondu aux rumeurs l'installant sur le banc du PSG. Flatté, il affirme qu'il n'y a jamais rien eu de concret.

Plusieurs fois annoncé sur le banc du PSG, Roberto Mancini a tenu à mettre les points sur les i et les barres sur les t lors d’un entretien exclusif accordé à la chaîne SFR Sport. Non, il n’y a jamais rien eu de concret entre le club de la capitale et lui, même s’il reconnaît être flatté par les rumeurs.

« Il n’y a rien eu »

C’est toujours un peu la même rengaine : dès que le PSG cherche un nouveau coach, le nom de Roberto Mancini est toujours cité. Triple champion d’Italie avec l’Inter Milan (2006, 2007 et 2008) et champion d’Angleterre avec Manchester City (2012), l’Italien doit forcément faire partie de la shortlist de Nasser Al-Khelaïfi. Mais cela ne veut pas dire qu’il y a eu des négociations entre les deux parties. Ce qu’il rappelle d’ailleurs dans l’émission Transversale, « Non, il n’y a jamais rien eu de concret. Le PSG a un grand entraîneur. Comme partout, quand les choses ne vont pas bien, il y a toujours un flottement. C’est le football, mais il n’y a rien eu. »

Mancini est flatté

Pour autant, Roberto Mancini reste heureux d’être associé de près ou de loin au PSG, « Mais ça me fait plaisir car le PSG est un grand club avec de grands joueurs. » Une manière comme une autre de sous-entendre qu’il pourrait ne pas refuser en cas de réel intérêt de la part des dirigeants Qatari. Une éventualité qui est tout sauf à exclure dans les saisons à venir, et pourquoi pas dès cet été qui s’annonce tumultueux du coté de la capitale française au vu des gros changements à prévoir.

« L’Italien est mieux préparé et peut entraîner où  il le désire »

Également interrogé sur le titre obtenu par Antonio Conte pour sa première saison en Premier League, Roberto Mancini n’avait pas l’air surpris, « L'Italien a une préparation technico-tactique que peu d'entraîneurs ont. L'école de foot en Italie remonte à plusieurs années. L'Italien est mieux préparé et peut entraîner où il le désire. En Angleterre, quatre entraîneurs italiens ont gagné la Premier League, ce que n’ont pas réussi à faire quatre Anglais sur les 20 dernières années (…). Nous avons instauré une tradition et j'espère que les Italiens continueront de gagner à l'étranger. » En France, y compris.

Plus d'actualité