Dans l'actualité récente

Robinho, bourreau du Chili

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Philippe DA COSTA (avec Opta)|Ecrit pour TF1|2010-06-28T18:45:02.000Z, mis à jour 2010-06-28T18:45:02.000Z

En trois matchs face au Chili, le Brésilien Robinho a déjà inscrit six buts. C'est l'équipe qui lui réussit le plus en sélection. Notre rubrique "des chiffres et des stats" révèle également qu'il faut remonter à di ans pour trouver trace d'une victoire de la Roja sur la Selecçao. Confirmation à 16 h

7 : Avec 65 affrontements, on peut dire que le Brésil et le Chili se connaissent bien. En revanche, on ne peut pas dire que la Roja soit très à l'aise face à la Selecao puisqu'elle ne l'a emporté que sept fois (12 nuls et 46 défaites). Sa dernière victoire remonte à dix ans. C'était un 3-0 en match de qualification pour la Coupe du monde. A noter que sur les six derniers affrontements, les Auriverde ont passé 25 buts aux Chiliens, soit plus de quatre par matchs. C'est un peu plus que la moyenne globale qui est tout de même à plus de deux (2,33). Dunga veut nuancer cette statistique : "Le Chili a progressé, il est plus compétitif, plus rapide. Cette équipe a acquis un mental avec son entraîneur (l'Argentin Marcelo Bielsa)".


0 : Le Chili n'a jamais gagné contre une autre formation sud-américaine en Coupe du monde. En trois matches, la Roja s'est inclinée une fois face à l'Argentine (3-1 en 1930) et deux fois face au... Brésil. A chaque fois, elle a pris quatre buts: 4-2 en 1962, à domicile à l'occasion d'une demi-finale et 4-1 en France, lors d'un 8e de finale à sens unique. Ce sont d'ailleurs les deux seules Coupes du monde où les Chiliens avaient passé le premier tour. Pour leur troisième fois, ils trouveront encore la Seleçao sur leur chemin.


6 : Robinho aime le Chili. C'est l'équipe contre laquelle il a inscrit le plus de buts avec la sélection brésilienne: 6 sur 22. Et en trois matchs seulement s'il vous plait. Sa dernière réalisation contre la Roja remonte au match de qualification à Santiago (victoire 3-0). Il avait également inscrit un triplé au premier tour de la Copa America en 2007 (3-0) avant de récidiver, dans la même compétition, avec un doublé en quart (6-1). "J'ai eu de la chance à chaque fois contre le Chili, reconnait modestement le Brésilien. Pourtant je me prépare de la même façon".


8 : C'est la huitième fois consécutive que le Brésil sort en tête de sa phase de groupe. La dernière fois qu'il a été devancé au premier tour, c'était par l'Autriche en 1978 (1 victoire, 2 nuls). Cela ne l'avait pas empêché de finir troisième. Depuis il n'a donc flanché, réalisant six cartons pleins de trois victoires. En 1994, la Suède avait arraché un nul (1-1) à la Selecao alors qu'en 1998, c'est la Norvège qui lui avait infligé sa première défaite - et la seule à ce jour encore- depuis 1966 (2-1).


62 : Au premier tour, les Chiliens ont commis pas moins de 62 fautes soit plus de 20 par rencontre. C'est l'équipe la plus sanctionnée de cette Coupe du monde. Une statistique qui est confirmée par le nombre de cartons jaunes (10), où la encore, personne n'a fait "mieux". Arturo Vidal (12 fautes) et Jorge Valdivia (9 fautes) sont les deux joueurs de la Roja les plus sanctionnés. Les Espagnols feraient bien de vérifier leur protège tibias.


EQUIPES PROBABLES
BRESIL: Julio Cesar - Maicon, Lucio (cap.), Juan, Bastos - Elano, Gilberto Silva, Ramires (ou Felipe Melo) - Kaka - Robinho, Luis Fabiano.
CHILI: C. Bravo (cap.) - Isla, Contreras, Fuentes, Jara - Vidal, Carmona, M. Fernandez - A. Sanchez, Valdivia (ou H. Suazo), Beausejour.
Arbitre: M. Webb (ANG)