Dans l'actualité récente

Ronaldo - Messi : Nouvelle donne pour le Ballon d'Or© ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-04-26T15:11:00.000Z, mis à jour 2012-04-26T15:15:09.000Z

Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ont connu chacun une désillusion avec leur club en demi-finale de la Ligue des champions. L'absence de duel sur le toit de l'Europe modifie-t-elle la hiérarchie entre les deux joueurs ?

La course pour la désignation du prochain Ballon d'Or© est encore longue mais les sept derniers jours pourraient donner une tendance.




Tout semblait enfin lui sourire. Buteur décisif au Camp Nou face à son rival argentin en Liga (2-1), l'attaquant portugais avait pu se délecter devant le penalty raté par Messi face à Chelsea. L'élimination du Barça en C1 lui offrait une autoroute vers un avenir doré. Seul hic : Cristiano Ronaldo a connu pareil mésaventure contre le Bayern Munich. Son premier tir au but manqué face à Neuer l'empêche de goûter aux joies d'une finale de Ligue des champions et de disposer d'un avantage sérieux dans ce duel.




Le meneur de jeu argentin ne dispose plus que de la Coupe du Roi pour espérer remporter un titre à la fin de la saison. Bien maigre à la vue de son palmarès des dernières années. Malgré sa baisse de forme au pire moment pour le Barça, Lionel Messi reste cette saison un cannibale des statistiques. Auteur de 63 buts avec les Catalans depuis août 2011, le triple Ballon d'Or© n'a pas de limites comptables. Cette boulimie de buts, notamment avec son record en Ligue des champions, demeure sa seule arme pour déloger Michel Platini dans l'histoire de cette récompense.




Et si le prochain lauréat ne se trouvait pas dans ce duo ? La question peut faire sourire mais en cette année d'Euro, un joueur qui brillera avec sa sélection cet été pourrait coiffer sur le poteau les deux cracks de la Liga. Le potentiel de l'équipe d'Allemagne associé à la présence du Bayern en finale de la Ligue des champions peuvent donner des idées à Mario Gomez ou bien encore Manuel Neuer. A moins que CR7 décide de rompre la malédiction portugaise en compétition internationale pour clore le débat.


Rendez-vous en janvier 2013 pour connaitre le nom de l'heureux élu...