Ronaldo se paye des Français " trop sûrs d'eux"

Voir le site Téléfoot

Euro 2016 : Cristiano Ronaldo, en route pour le Ballon d'Or ?
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-11-22T16:12:05.989Z, mis à jour 2016-11-22T17:35:26.283Z

Interrogé par France Football, le triple Ballon d'Or portugais est revenu sur la dernière finale de l'Euro contre l'équipe de France.

Interviewé par France Football, la star portugaise du Real Madrid est revenue hier sur la manière dont elle a vécu la dernière finale de l’Euro. Si Ronaldo évoque sa sortie sur blessure, il n’a pas manqué d’égratigner ses adversaires français.


Plus qu’une blessure, une souffrance

Blessé très tôt dans la rencontre après un choc sur le genou avec Dimitri Payet, le N°7 et capitaine de la Seleçcao avait dû prématurément abandonner ses partenaires dans le match le plus important de sa carrière. Malgré sa ténacité, il avait dû se résoudre à quitter la pelouse du Stade de France dès la 25 minute, en larmes et inconsolable.

« Je ne pouvais pas plier la jambe... Ça n'allait pas être la finale dont j'avais rêvé, je ne pouvais plus jouer » précise t-il dans l’hebdomadaire. Après avoir vécu « la plus grande tristesse de [sa] carrière », il connaîtra moins de deux heures plus tard « le moment le plus heureux de [sa] vie » en soulevant la coupe Henri Delaunay, un véritable ascenseur émotionnel.


Des Bleus trop sûrs d’eux

Au-delà de son cas personnel, le triple Ballon d’Or est revenu sur l’attitude de ses adversaires ce soir-là. Considérant que les Français se sont montrés trop sûrs de leur force et de leur supériorité après leur succès en demi-finale contre l’Allemagne, il a ressenti un véritable manque de respect de ses adversaires.

« Ils pensaient qu’ils allaient gagner facilement » confie-t-il, précisant que les hommes de Didier Deschamps « souriaient beaucoup ». Il ajoute enfin que le meilleur joueur de la compétition, Antoine Griezmann, certainement frustré de se heurter une seconde fois à lui après la finale de la Ligue des Champions lui avait avoué « le détester ».


Confiant pour le Ballon d’Or

Concernant la prochaine élection du Ballon d’Or, le Lusitanien s’est dit « plutôt rassuré et détendu », après avoir réalisé la « meilleure saison » de sa carrière.

Après ses titres de 2008, 2013 et 2014, il est aujourd’hui en effet l’immense favori à l’obtention du prestigieux trophée.