Rooney, le coup d'arrêt

Voir le site Téléfoot

Rooney, le coup d'arrêt
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-03-31T14:50:07.000Z, mis à jour 2010-03-31T14:50:07.000Z

Blessé mardi lors des dernières minutes contre le Bayern Munich, Wayne Rooney devrait manquer entre deux et quatre semaines selon les médias anglais. L'international anglais aurait une entorse de la cheville mais devrait être rétabli à temps pour le Mondial. Pour Manchester, ça ne sent pas bon.

L'Angleterre respire un peu mieux. De son côté, Manchester United tremble. D'après Sky Sports, Wayne Rooney va manquer entre deux et quatre semaines. Selon la chaîne sportive, l'international anglais aurait une entorse à la cheville mais sans rupture des ligaments. Il doit toutefois encore passer des examens jeudi pour évaluer exactement la durée de son indisponibilité. Mais si elle se confirme, cette annonce serait un vrai soulagement pour Fabio Capello, le sélectionneur anglais. Et un vrai coup dur pour les Red Devils.


Depuis mardi soir, toute l'Angleterre croise les doigts. A l'Allianz Arena, Wayne Rooney, qui s'est blessé au début de l'action qui a amené le but de la victoire bavaroise (2-1), a quitté la pelouse sans pouvoir poser le pied par terre. Et depuis, on tremblait dans le Royaume. Ce matin, des photos de sa sortie de l'hôtel avec des béquilles et une attelle ont circulé sur les sites anglais. De son côté, le Times parlait du "pire cauchemar de l'Angleterre". Tous les fans de la sélection des Trois Lions craignaient de connaître une nouvelle désillusion après les blessures de David Beckham, Michael Owen ou encore Ashley Cole, qui est toujours incertain pour le Mondial.


Manchester orphelin


Cet été en Afrique du Sud, Wayne Rooney est attendu pour être le fer de lance de la perfide Albion. Au vu de son état de forme depuis le coup d'envoi de l'exercice 2009-2010, le numéro 10 des Red Devils est présenté comme le buteur qui pourrait guider les Anglais vers le sacre mondial. Au final, Fabio Capello devrait pouvoir emmener Wayne Rooney dans ses bagages pour la Coupe du monde 2010. Et devrait même s'offrir quelques semaines pour souffler un peu avant de reprendre le chemin des pelouses pour retrouver le rythme si la durée de son absence se confirme.


A Manchester United, la donne est bien différente. L'ancien joueur d'Everton est le leader des Red Devils. Son activité incessante, son sens du jeu et son efficacité insolente (34 buts toutes compétitions confondues) étaient des atouts de poids pour les pensionnaires d'Old Trafford cette saison. Pour ne rien arranger, cette blessure arrive au plus mauvais moment. Samedi, les protégés de Sir Alex Ferguson reçoivent Chelsea pour un duel décisif dans la course au titre en Premier League. Et mercredi prochain, ils joueront la demi-finale retour de la Ligue des Champions face au Bayern. Deux matches clefs dans la saison des Mancuniens. Deux matches où l'ombre de Rooney pèsera sur les épaules de Dimitar Berbatov et compagnie.