Rothen : "je ne veux pas finir comme ça"

Voir le site Téléfoot

error
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-03-28T09:00:00.000Z, mis à jour 2011-03-28T14:32:47.000Z

Jérome Rothen n'est pas "fini". "Affûté" et déterminé à "ne pas finirc comme ça", l'ancien milieu du PSG a lancé un nouvel appel. Prêt à de "gros sacrifices", il veut rejouer à tout prix.

Jérome Rothen est sans club depuis bien longtemps à présent. A tel point que le milieu gauhe est obligé de multiplier les appels et qu'il regrette amèrement ses derniers moments au PSG : « j'aurais mieux fait de fermer ma gueule ».

Cela fera bientôt dix longs mois que Jérome Rothen n'a plus joué avec une équipe pro. S'entraînant actuellement dans des petites structures de la région parisienne, l'ancien milieu du PSG et de l'équipe de France a lancé un nouvel appel aux dirigeants intéressés par son profil. « Je suis affûté, loin d'être fini », a-t-il déclaré dans L'Equipe de ce lundi.


Prêt à rejoindre une équipe de Ligue 2, Jérome Rothen a déjà anticipé d'éventuels « gros sacrifices » financiers. Déterminé à « ne pas finir comme ça », et comptant toujours « rêver et faire rêver les gens », il reste persuadé d'avoir encore bien des choses à apporter à la prochaine équipe qui lui fera confiance : « je me dis que mon pied gauche peut encore rendre des services », clame-t-il, avant d'ajouter : « vous savez, un gaucher, c'est important dans l'équilibre d'une équipe ».


Problème pour Jérome Rothen, sa cote de popularité n'est pas au plus haut et il était encore sous contrat en début de saison. Le milieu parisien va donc devoir attendre juin prochain et compter sur la mansuétude d'un dirigeant qui passera outre sa réputation de footballeur difficile à gérer. Une réputation qui blese l'ancien monégasque et dont il veut se départir au plus vite : « quand on me dit qu'on aura du mal à me gérer, je suis comme un fou ! » « Ce n'est pas parce que je dis les choses que je suis une tête de con ou ingérable ».


A 32 ans, Jérome Rothenne compte pas raccrocher les crampons de si tôt. Reste à savoir quel club et dans quelle division, sera prêt à lui redonner sa chance.