Dans l'actualité récente

Rudi Garcia : « Le bon choix, c’est celui de Didier Deschamps »

Voir le site Téléfoot

Rudi Garcia   TF1
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-05-17T10:58:59.497Z, mis à jour 2016-05-17T14:03:48.461Z

Consultant pour TF1 durant l’Euro 2016, Rudi Garcia s’est confié sur la compétition estivale. L’ancien entraîneur de l’AS Roma dévoile son favori, commente la liste des 23 de Didier Deschamps, révèle ses envies et s’exprime sur une pépite qu’il a lancée dans le grand bain, Djibril Sidibé.

TF1 a dévoilé ce mardi son dispositif pour l’Euro 2016. Rudi Garcia commentera plusieurs matches avec Christian Jeanpierre. A cette occasion, l’ancien entraîneur du Losc et de l’AS Roma, a accordé une interview à telefoot.fr

Avez-vous déjà pensé à être consultant ?
J’ai déjà été consultant il y a très longtemps, peu après l’arrêt de ma carrière de footballeur. J’ai collaboré avec Eurosport et Canal + à l’époque, au début des années 90.

Comment vous voyez-vous dans ce rôle de consultant ?
Je ne m’y vois pas encore, on verra. Christian Jeanpierre m’a appelé et m’a proposé de collaborer avec lui. Une autre chose a également fait la différence, c’est que je ne voulais travailler que sur les phases de poules et éventuellement sur les huitièmes de finale parce que j’espère bien avoir repris l’entraînement à la dernière semaine de juin ou à la première de juillet. Cela dépend dans quel championnat je vais me retrouver. Je serai libre d’être à 100% avec un nouveau projet, ce que je souhaite. »

Je pourrais revenir en Ligue 1

En parlant de votre avenir, dans quel championnat aimeriez-vous entraîner ? Pourriez-vous revenir en Ligue 1 ?
Bien sûr, je pourrais revenir en Ligue 1, mais ma préférence, c’est l’Europe. Je pourrais rester en Italie, plus au nord certainement. Je peux également aller en Espagne, pourquoi pas l’Angleterre et l’Allemagne aussi. Je me vois dans l’un des quatre-cinq championnats majeurs européens. J’espère qu’il en sera ainsi car il faut un projet qui me séduise. J’ai envie de travailler avec un club ambitieux et retrouver un projet sain. J’espère le trouver.

Vous voulez-donc retrouver un banc cet été ?
Oui, tout à fait.

Quel est votre favori pour l’Euro 2016 ?
C’est la Belgique. Ca fait même longtemps que je pense que la Belgique remportera l’Euro. Je les voyais aller encore plus loin à la Coupe du Monde 2014. Je trouve que c’est la plus belle équipe, elle est très complète, depuis le gardien de but jusqu’au poste d’attaquant. C’est l’équipe qui a le plus gros potentiel et le plus gros effectif. Pour moi, la Belgique doit gagner l’Euro.

Vous connaissez très bien Eden Hazard ; il a fait une saison mitigée avant de bien revenir sur la fin. Peut-il briller à l’Euro ?
Il s’est réservé pour l’Euro (rires) ! C’est un joueur fantastique, j’ai hâte de le voir à l’Euro. J’ai toujours dit que, lorsqu’on a un footballeur comme ça, le premier joueur qu’on couche sur la feuille lorsqu’on est entraîneur c’est lui. Après, on fait l’équipe en fonction de lui et autour de lui.

La Belgique doit gagner l'Euro

L’Equipe de France peut-elle remporter l’Euro ?
L’Equipe de France fera également partie des favoris, bien évidemment. Elle a des joueurs de talent, un très bon coach et elle joue à domicile. Si je parle de la Belgique, c’est aussi pour enlever de la pression aux Bleus.

Auriez-vous pris Hatem Ben Arfa dans les 23 ?
Le bon choix, c’est celui de Didier Deschamps, ce n’est pas que pour Hatem Ben Arfa, ou Kévin Gameiro, Alexandre Lacazette et Morgan Schneiderlin. Il y a que des joueurs fantastiques, y compris dans la liste des réservistes. Seul Didier pouvait faire la bonne liste. Nous, nous ne pouvons pas la faire de l’extérieur. Nous ne sommes pas au quotidien avec son groupe. Lui, il a vécu des choses avec ses joueurs. Ils ont fait des super matches, notamment contre la Russie. Didier Deschamps a bâti un groupe. Sa liste est cohérente. Bien évidemment, sur la forme du moment, il aurait également pu prendre d’autres joueurs, mais sa liste, c’est la bonne, car c’est la sienne.

Que peut faire l’Italie à l’Euro ?
Il va leur manquer Marco Verratti surtout. C’est un joueur fantastique. Mais attention, l’Italie sera difficile à jouer. C’est une équipe très très solide, à l’image d’Antonio Conte qui est un coach qui ne lâche rien. L’Italie a fait de très bonnes qualifications et reste très efficace. Il ne faudra surtout pas la sous-estimer. Elle sera capable de faire déjouer toutes les équipes qu’elle va rencontrer. C’est vraiment une qualité pour une équipe.

C'est un pur talent

Vous avez lancé Djibril Sidibé à Lille, jusqu’où peut-il aller ?
Oui, Djibril Sidibé a fait son premier match pro avec moi. C’est un pur talent. Il avait mis un but fantastique en Ligue des Champions à Moscou. Il peut jouer latéral droit et gauche. Je pense que dans l’avenir il se stabilisera au poste de latéral droit, mais il a des capacités offensives hors normes, une puissance athlétique impressionnante, et il a les deux pieds. Il a un bon toucher de balle, c’est un vrai beau joueur. Pour moi, ce n’est pas une surprise qu’il soit dans la liste des réservistes. C’est un beau choix de Didier, un beau message qu'il lui a envoyé. Ça lui fera du bien pour qu’il continue de croire en lui. 

Quel est votre plus beau souvenir d’entraîneur ?
Il y en a énormément, c’est difficile d’en ressortir un plus que l’autre. On va dire que c’est le doublé avec Lille. Le championnat parce que ça couronne une saison et un petit plus avec la Coupe de France car c’était le premier trophée de l’année 2011. C’est toujours particulier de remporter ce titre.