Dans l'actualité récente

Rudi Garcia enfonce ses troupes après le défaite contre Monaco

Voir le site Téléfoot

Garcia oeil de téléfoot
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2017-03-02T12:40:13.145Z, mis à jour 2017-03-02T12:44:12.588Z

Très remonté, l'entraîneur de l'OM n'a pas mâché ses mots au moment de commenter le match de ses joueurs en Coupe de France.

Au-delà du spectacle proposé par les deux équipes hier soir en Coupe de France, le coach de l’Olympique de Marseille s’est montré très critique envers ses joueurs après l’élimination 4-3 contre Monaco.


Une nouvelle déconvenue pour l’OM

Rudi Garcia avait prévenu ses hommes avant la rencontre : «C’est bien beau de parler, maintenant j’attends des réponses sur le terrain ». Pourtant, le Stade Vélodrome a été le cadre d’une nouvelle déconvenue pour l’OM après la claque 5-1 reçue contre le Paris Saint-Germain. Contre l’autre patron du football français, l’AS Monaco, Marseille n’a pas sombré mais a une nouvelle fois cédé au terme d’une rencontre particulièrement spectaculaire.


Finalement battus 4-3 après prolongations les phocéens ne disputeront donc pas les quarts de finale de la compétition et ne sont plus en course que pour le championnat cette saison. Si le résultat est somme toute logique pour une équipe en reconstruction, c’est la manière qui a énormément agacé l’ancien entraîneur de l’AS Rome.


Rudi Garci très remonté

Car oui, les buts encaissés par ses joueurs sont au mieux empreints d’une naïveté confondante et ont de quoi énerver l’énerver. Il a d’abord commenté le premier but gag encaissé sur coup franc après pourtant un bon début de match : « Là, franchement, je pense qu’il vaut mieux qu’on arrête de faire un mur. C’était la mer morte sur ce coup-là. Si c’est pour faire un mur et puis se tourner, sauter et laisser passer le ballon au milieu... ». Sans commentaire…

Il s’est ensuite penché sur l’attitude de ses joueurs sur le but décisif en fin de match : « On a manqué d’intelligence. Il aurait fallu ne pas perdre le ballon sur le 4e but comme on l’a perdu, c’est un peu l’ambiguïté de ce match. On a des joueurs qui manquent de culture tactique, on en a d’autres qui, normalement, sont expérimentés et qui devraient justement les guider ».

Enfin, il a pointé du doigt le professionnalisme de son effectif : « Il va falloir qu’on se pose les questions, nous dans le staff. Mais les joueurs aussi. Quand ils sont chez eux, la récupération invisible, c’est eux qui la font. Chaque minute compte, y compris pour le coach. Savoir ce qu’ils mangent, ce qu’ils boivent, comment ils dorment, c’est capital pour gagner dimanche ».


Après une telle mise au point, on imagine que les retrouvailles ont dû être chaleureuses aujourd’hui du côté de la Commanderie…