Samir Nasri quitterait bien Arsenal pour Manchester City !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-11T10:16:00.000Z, mis à jour 2011-08-11T10:31:55.000Z

Alors qu'Arsenal est sur le point de perdre Cesc Fabregas, le club d'Arsène Wenger pourrait également voir partir Samir Nasri. Le marseillais prend la direction de Manchester City.

Alors qu'Arsène Wenger fêtera en septembre ses 15 ans à la tête d'Arsenal, il atteint aujourd'hui un véritable tournant de son règne londonien. Et contre toute attente, il laisserait partir les 2 moteurs de son milieu de terrain.

En 2008, au moment de quitter son « club de cœur », l'Olympique de Marseille qui l'avait formé, Samir Nasri avait déjà fait preuve de malice. S'appuyant sur un arrêt Malaja aux modalités opaques (et qui n'a finalement jamais été utilisé), il avait poussé l'OM à accepter une offre d'Arsenal sous peine de le voir partir sans indemnité un an plus tard. Cet été, l'arroseur est arrosé puisqu'il en fait de même avec Arsenal. Et Arsène Wenger doit choisir : 25 millions d'euros maintenant ou 0 dans un an.

Et comme souvent, c'est Manchester City qui est prêt à mettre la main à la poche. Pour renforcer son milieu de terrain (déjà composé de Yaya Touré, David Silva, James Milner ou Gareth Barry), les sky blues paieraient ainsi environ 25 millions d'euros pour la dernière année de contrat de Nasri. Selon Le Parisien ou le Daily Mail, Arsenal aurait accepté l'offre du club de Roberto Mancini, qui l'a dépossédé de la 3ème place de Premier League en fin de saison dernière.


Si l'international Français décide de quitter Arsenal, ce serait d'abord par intérêt sportif. A 24 ans, il n'a pour l'instant à son palmarès que 2 anecdotiques Coupes Intertoto « remportées » à Marseille. Et tandis qu'Arsenal laisse filer ses meilleurs joueurs en continuant de miser sur la jeunesse, City se renforce à grands coups de pétrodollars (Agüero, Savic, Clichy). Et puis évidemment, Samir Nasri augmenterait son salaire de façon substantielle, le portant à près de 200 000 euros par semaine...

Alors évidemment, Nasri comme Fabregas pourraient aussi rester à Arsenal pour apporter au club les titres après lesquels il court depuis 2005 et le départ de Patrick Vieira. En attendant, il leur reste à gagner une autre course : celle qui sacrera celui qui quittera Arsenal le premier...