Dans l'actualité récente

Samuel Umtiti, le talisman du FC Barcelone

Voir le site Téléfoot

RTSI3XE
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2017-02-02T14:11:52.454Z, mis à jour 2017-02-02T14:21:55.891Z

S'il veut remporter les matches, Luis Enrique connaît désormais la solution : aligner Samuel Umtiti en charnière centrale.

Arrivé au FC Barcelone sur la pointe des pieds l’été dernier, l’ancien Lyonnais Samuel Umtiti réalise une première saison particulièrement convaincante, au point de se poser aujourd’hui comme un véritable concurrent à Javier Mascherano.

Des statistiques bluffantes

Bénéficiant de circonstances très favorables pour s’imposer chez les Bleus durant l’Euro et disputer les trois derniers matches comme titulaire, le joueur formé à l’OL avait gentiment été raillé sur les réseaux sociaux, les internautes lui imputant le recours à un marabout pour éliminer la concurrence. Apparemment, le franco-camerounais l’a emmené avec lui en Catalogne !

En effet, depuis son arrivée, le joueur est devenu le porte-bonheur de son club qui n’a connu que des victoires avec lui sur le terrain. Au contraire, en son absence, les blaugrana n’ont remporté que deux rencontres !


Luis Enrique est conquis

Des statistiques qui ne doivent en fait rien à la chance tant le joueur est impressionnant depuis son arrivée sur les bords de la Méditerranée. Son entraîneur Luis Enrique ne tarissant d'ailleurs pas d’éloges sur lui :

« Samuel s'est très bien adapté, d'abord en raison de ses qualités physiques, tactiques et techniques. Mais cela se joue aussi dans la tête. Malheureusement, beaucoup de joueurs vont dans des grands clubs, comme Barcelone ou Madrid et vous attendez beaucoup de choses d'eux et ils n'y parviennent pas. Ce n'est pas le cas de Samuel Umtiti. Il ne souhaite pas être aussi bon qu'à Lyon : il veut progresser encore et encore. »

Une progression qui se traduit en chiffres. Acheté 25 M€, sa valeur marchande aurait déjà doublée ! En effet, selon l'Observatoire du football (CIES), le Tricolore est désormais estimé à 48 M€. Et ce n’est peut-être qu’un début pour le défenseur de 23 ans.