Dans l'actualité récente

Sauf miracle, le Real Madrid ne sera pas champion d'Espagne

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-05-09T20:19:00.000Z, mis à jour 2015-05-09T20:24:12.000Z

Le Real Madrid a sans doute dit adieu à la Liga après son nul sur sa pelouse face au FC Valence (2-2). La chance et la réussite n'étaient pas là.

Mené 2 à 0 sur sa pelouse, le Real Madrid s'est arraché pour partager les points avec le FC Valence. A deux journées de la fin, l'équipe de Carlo Ancelotti compte quatre points de retard sur le FC Barcelone, vainqueur plus tôt de la Real Sociedad. Pour le titre, c'est cuit.

Des poteaux à n'en plus finir
Les Merengue pourront au moins dire qu'ils n'étaient pas chanceux, samedi, face au FC Valence. Car les hommes de Carlo Ancelotti ont eu les actions pour prendre le match par le bon bout. Mais il y avait toujours une barre ou un poteau pour venir repousser les tentatives de Bale (14ème), Ronaldo (19ème) et Chicharito (40ème). Et quand sa cage ne le sauvait pas, Diego Alves était là pour écoeurer les attaquants madrilènes, dans le sillage de son arrêt sur un penalty tiré par Ronaldo (45ème+2). Le FC Valence, lui, ne s'est pas autant fait prier et a sanctionné le Real par deux fois en première mi-temps, grâce à Alcacer (19ème) puis Fuego (26ème).

Un petit point quand même
En panne offensivement et en-dedans défensivement, le Real Madrid se devait de réagir après la pause. Les Merengue ont logiquement multiplié les assauts et s'en sont remis à Pepe (56ème) et Isco (84ème) pour égaliser et, samedi, ils ne pouvaient espérer mieux qu'un point vu la réussite fuyante. Avec 74 % de possession, ils ont tiré 26 fois, contre 12 pour le FC Valence, hyper efficace. Après leur défaite en demi-finale aller de Ligue des Champions face à la Juventus Turin, ils ne se sont pas rassurés pour le match retour, plus que jamais capital pour sauver une saison à l'issue de laquelle ils ne remporteront peut-être pas de titre.

Adieu la Liga
Maintenant, il faudra un miracle pour que le Real Madrid soit champion d'Espagne. A deux journées du terme, les voilà repoussés à quatre points du leader barcelonais. Pour Carlo Ancelotti et ses troupes, le salut passera sans doute par la Ligue des Champions, avec la réception mercredi de la Juventus Turin. Et si Paul Pogba sera de retour du côté des Italiens, Toni Kroos, sorti sur blessure, pourrait manquer le choc...