Le SC Bastia rétrogradé en Ligue 2 par la DNCG

Le SC Bastia rétrogradé en Ligue 2 par la DNCG
La Direction nationale de contrôle de gestion, gendarme du foot français, a décidé de sanctionner administrativement le club corse, la faute à un passif de 1,3 million d'euros dans son budget.

Et si la Ligue 1 perdait une équipe corse la saison prochaine ? Avec le Gazélec Ajaccio, fraichement promu dans l'élite, et le SC Bastia, l'Ile de Beauté est pourtant bien représentée. Mais le dernier cité pourrait ne pas jouer en première division au mois d'août, la faute à la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG), gendarme financier du football français, qui estime que le club présente un passif de 1,3 million d'euros dans son budget.

Bastia obligé de vendre rapidement Boudebouz

"Le 23 juin 2015, notre club a été auditionné par la DNCG (…) qui réclamait des garanties financières à hauteur de 1,3 million d'euros", a expliqué le club corse dans un communiqué publié sur son

"Une décision extrêmement sévère" pour Bastia

Face à une décision qu'il qualifie "d'une extrême sévérité dans la mesure où elle remet en cause la bonne foi et le sérieux des clubs concernés", le 12e du dernier championnat de Ligue 1 et finaliste de la Coupe de la Ligue (voir vidéo ci-dessous) a décidé de réagir et "a saisi en urgence la commission d’appel de la DNCG, à qui il fournira dans les heures à venir les preuves comptables et bancaires du transfert réalisé de Ryad Boudebouz". Avant de conclure : "Une communication globale sur le budget général 2015-2016 et la préparation de la saison sportive de Ligue 1, sera ensuite effectuée sous forme de conférence de presse".

A noter que si cette procédure était maintenu à terme, c'est Evian Thonon-Gaillard, 18e du championnat la saison dernière, qui serait repêché en Ligue 1.

Vidéos associées

News associées