Scandale : Ronaldinho se fait traiter de "singe" au Mexique

Voir le site Téléfoot

error
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2014-09-15T11:13:00.000Z, mis à jour 2014-09-15T15:30:32.000Z

Le transfert de Ronaldinho dans le championnat mexicain, au Querétaro FC, ne fait pas plaisir à tout le monde. Un homme politique de la région en effet traité le Brésilien de " singe ".

Ronaldinho ne s'attendait sans doute pas à créer une telle polémique en s'engageant le 6 septembre dernier pour le Querétaro FC, au Mexique. L'ancien Ballon d'Or ® a en effet été victime selon journal Record de propos extrêmement insultants. Le dénommé Carlos Nuñez Manuel Treviño, un homme politique mexicain, l'aurait en effet traité de « singe » sur sa page Facebook, avant de supprimer le message.

« Tout cela pour voir un singe »
Le journal Record relate la réaction de l'homme politique Carlos Treviño sur le réseau social au moment de la présentation de Ronaldinho à Querétaro : « Je m'efforce d'être tolérant, mais je déteste le football, et les phénomènes qui génèrent l'idiotie (...) Et tout cela pour voir un singe... brésilien, mais un singe quand même. C'est un cirque ridicule. » Le politicien, ancien secrétaire du développement social à Qurétaro, a effacé son message peu de temps après la publication, mais il a évidemment eu le temps d'être repris.

Carlos Treviño poursuivi ?
Le gouvernement mexicain a déjà annoncé de possibles poursuites judiciaires à l'encontre de Carlos Treviño suite à cette affaire. Précisons que l'individu est membre du Partido Accion Nacional, l'un des principaux partis de droite du Mexique. Son post, même supprimé, pourrait lui valoir quelques démêlés avec la justice de son pays.

Ronaldinho au Mexique
Au-delà de cet accueil pour le moins étrange, le transfert de Ronaldinho au Mexique a tout de même dans l'ensemble généré une vague d'enthousiasme. Présenté vendredi 12 septembre par son nouveau club, le Querétaro FC, devant 38 000 spectateurs à la mi-temps du match de championnat contre Puebla, Ronnie souhaite « gagner quelque chose au Mexique... » Rappelons que le Brésilien a signé pour deux ans dans son nouveau club.

Espérons que Ronaldinho (34 ans) se plaise au Mexique malgré les propos déplacés de certains.

Él es Carlos Treviño Nuñez, político mexicano que llamó simio a Ronaldinho, al culparlo por el tráfico [ @inqro1 ] pic.twitter.com/XbpC3keu7K

— Juez Central (@Juezcentral) 15 Septembre 2014