Scholes : " Rooney peut être le Messi de Manchester United "

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-07-05T15:59:00.000Z, mis à jour 2011-07-05T16:10:18.000Z

Jeune retraité, Paul Scholes a évoqué son ex-coéquipier Wayne Rooney. Il en fait l'égal de Leo Messi dans les batailles qui s'annoncent entre Manchester United et le FC Barcelone.

Paul Scholes a joué son dernier match officiel avec son club de toujours, Manchester United, contre le FC Barcelone en finale de la Ligue des Champions. Il a tout de suite intégré le staff Mancunien, sous la coupe de Sir Alex Ferguson.




Dans les colonnes du Daily Mail, Scholes est revenu sur levrai-faux départ (à City !) de Wayne Rooney en octobre dernier. Une affaire peu appréciée par les anciens de la maison, dont Scholes : « Ca ne nous a pas énervés particulièrement, mais c’est toujours décevant qu’un joueur veuille partir, et je pense qu’il a un peu manqué de respect au club avec ces déclarations ». Il a tout de même su se faire pardonner : « Mais il a levé les mains et s’est excusé. Il s’est excusé auprès de toute l’équipe dans le vestiaire ».





Une attitude franche et des performances brillantes en fin de saison ont convaincu le « ninja roux » : « Wayne peut encore passer plusieurs paliers, c’est sûr. Nous n’avons pas encore vu son meilleur niveau. Il peut progresser dans tous les domaines de son jeu et on va s’en rendre compte (…) Il est tellement fort qu’il peut devenir le Messi de United ». Scholes le voit même le remplacer : « Avec le temps, je le vois bien reculer et remplir mon rôle (…) Il est plus dangereux là où il joue en ce moment, mais il pourrait s’adapter ».





Alors, pas de Modric, de Sneijder, de Nasri mais Rooney pour remplacer Scholes ? Pourquoi pas après tout, l’anglais en sait sans doute plus que quiconque. L’objectif de MU est fixé : battre le FC Barcelone. Scholes ne le cache pas : « Ils sont le maître étalon et les rattraper doit être le plus grand challenge que le manager ait jamais eu à affronter ». Quand le manager se nomme Sir Alex Ferguson, et est en place depuis près de 25 ans, cela donne une idée de l’ampleur de la tâche…


Alors, Wayne Rooney parviendra-t-il, avec l’aide de ses coéquipiers, à combler ces « années-lumières » qui séparent encore Manchester United de son bourreau de Wembley ?