Serbie-France : Les compositions probables

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-09-07T08:00:00.000Z, mis à jour 2014-09-07T09:47:45.000Z

Comme prévu, Didier Deschamps fera tourner face à la Serbie, avec sept changements par rapport au match contre l'Espagne. Rémy portera l'attaque sur ses épaules.

En battant l'Espagne, jeudi, au stade de France (1-0), les Bleus ont déjà réussi leur rentrée. Mais il faudra confirmer, dimanche soir, sur le terrain du Partizan Belgrade, pour ne pas, déjà, faire dérailler une dynamique née pendant le Mondial au Brésil. Didier Deschamps a promis de faire tourner et il n'a pas menti car sept changements sont attendus par rapport à l'équipe qui a débuté face au Champion d'Europe en titre. En revanche, personne ne sait vraiment à quel niveau évolue actuellement la Serbie, malgré leur potentiel certain au vu de certains noms du onze attendu.

La composition probable de l'Equipe de France
Didier Deschamps va donc se servir de ce deuxième match amical pour évaluer les remplaçants dont la tâche, outre de se montrer et de bien faire, est avant tout de bousculer l'ordre établi depuis la Coupe du Monde. Certains Mondialistes seront bien évidemment difficiles à déloger mais il y aura toujours des places à prendre pour qui désire s'en donner la peine. Du 4-2-3-1 prometteur aligné face à l'Espagne, il ne devrait rester que Lloris, Varane, Pogba et Sissoko. Comme une preuve que Didier Deschamps a une bonne idée de son socle de départ. Dans un 4-3-3 plus en phase avec les profils alignés, il associera, en défense, Digne, Mathieu, Varane et Sagna et c'est là où le plus gros se jouera car Digne et Sagna pourraient avoir leur mot à dire. Devant, Schneiderlin, Cabaye et Pogba formeront le premier rideau tandis que Cabella, à gauche, et Sissoko, à droite, seront à l'attaque avec Rémy en pointe.

Equipe de France : Lloris - Sagna, Varane, Mathieu, Digne - Pogba, Cabaye, Schneiderlin - Sissoko, Cabella, Rémy

La composition probable de la Serbie
Pour la Serbie, les enjeux sont autrement plus relevés car, derrière, il va falloir se qualifier pour l'Euro 2016. Sans quoi, c'est la porte pour Dick Advocaat. Le redressement passera par la titularisation de joueurs prometteurs, sinon cadres, dans le sillage de Matic (Chelsea), Ivanonic (Chelsea) ou encore Kolarov (Manchester City). Sur le papier, cette équipe absente d'une phase finale depuis 2010 a de quoi faire peur : du talent, les Serbes n'en manquent pas. Mais la nouvelle génération, notamment représentée par Markovic (Liverpool), mettra peut-être du temps à se mettre en route.

Serbie : Stojkovic - Basta, Ivanovic, Nastasic, Kolarov - Matic, Jojic, Markovic - Tadic, Tosic, Mitrovic