Dans l'actualité récente

Sergio Aguero, le Che Guevara de Manchester City ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-07-29T15:32:00.000Z, mis à jour 2011-07-29T15:37:00.000Z

Alors que Manchester City dépensera un total de 100 millions d'euros pour s'attacher ses services, Sergio Aguero se serait comparé à... Che Guevara. Il l'a ensuite formellement démenti.

Le brillant attaquant de poche argentin Sergio Agüero a signé cette semaine à Manchester City, pour 45 millions d'euros d'indemnités de transfert, et c un salaire estimé à un peu moins de 60 millions d'euros sur 5 ans.

L'interview, publiée par The Sun, avait le mérite d'être amusante : « Personne ne sera jamais exactement comme Maradona mais je pense vraiment que de temps en temps il y a une révolution totale dans le football et quelqu'un doit être la lancer. Ça, c'est moi ». Et si Agüero prenait quelques distances avec son beau-père, il évoquait un autre argentin illustre : « Si je réussis ce que je veux, alors je marquerai une nouvelle ère pour le football. Je suis le Che Guevara du football moderne».

Toutefois, l'attaquant argentin a démenti formellement avoir donné cette interview ce jeudi, via son compte Twitter : « Depuis mon arrivée en Angleterre je n'ai donné aucune interview à la presse. Les déclarations publiées ne sont pas de moi. Ainsi, je démens avoir fait des déclarations me comparant à Che Guevara ». Alors, qui croire ? En tous cas, il était assez ironique de mentionner le révolutionnaire Marxiste dans le cadre d'une opération à 100 millions d'euros.

Sergio Agüero arrive à Manchester City sans savoir s'il jouera avec Carlos Tevez, qui a annoncé sa volonté de partir, faute de s'être adapté à la ville. Et il veut évidemment éviter de suivre la même trajectoire : « Ils (ndlr : sa famille) vivent avec moi aujourd'hui (...) Je suis sûr que je vais m'épanouir ici et que ma vie sera parfaite ». Des propos rassurants, servis aux supporters sur le site officiel du club. Tevez, toujours capitaine de City, pourrait il s'en inspirer ?

Cette vraie-fausse interview aura en tous cas le mérite de faire sourire les amateurs de ballon rond, et peut être d'irriter certains autres. En attendant de faire connaissance avec les défenses de Premier League, Agüero a découvert la fameuse presse tabloïd anglaise...