Serie A : Le derby de Milan pour l'Inter

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-01-16T09:37:00.000Z, mis à jour 2012-01-16T09:46:09.000Z

L'Inter Milan a triomphé de son rival de l'AC Milan (0-1) dans le derby de la Madonnina, dimanche soir à San Siro. Les hommes de Claudio Ranieri relancent ainsi la lutte en tête de la Serie A. Pour l'AC Milan, les soubresauts des transferts ne sont sans doute pas innocents dans leur prestation.

Le derby de Milan a permis à l'Inter de mettre fin aux trois mois et demi d'invincibilité de son concurrent historique.




La première information de cette rencontre fut la titularisation de Pato, associé à Zlatan Ibrahimovic sur le front de l'attaque milanaise. L'international brésilien, au centre des rumeurs de transferts à Paris la semaine dernière, n'a pas existé durant la rencontre. Le protégé de Silvio Berlusconi a dû même subir les sifflets de San Siro lors de sa sortie (84e).




Dans ce match à forte intensité, la première mi-temps n'a manqué que d'un but. Diego Milito s'est chargé de modifier cette anomalie dès le début du second acte. L'attaquant argentin profite de la maladresse d'Abate pour s'offrir un duel victorieux contre Abbiati grâce à un tir croisé (54e). Transparent en début de saison, critiqué pour son manque d'efficacité, Diego Milito remonte progressivement la pente. Auteur de quatre buts lors de ses trois derniers matches, l'Argentin redevient l'arme fatale des intéristes.




Cette défaite du Milan AC provoque un resserrement général en haut du championnat. Les contre performances de la Juventus (nul face à Cagliari) et de l'Udinese (défaite au Genoa) bénéficient à l'Inter qui se retrouve à trois points du podium. Les espoirs de titre redeviennent permis pour le club de Massimo Moratti.


Prochain adversaire de l'OM en huitièmes de finale de la Ligue des Champions, l'Inter suit une remontée similaire à celle du club phocéen. Pas forcément pour le plus grand bonheur de Didier Deschamps.