Serie A : la Juve renverse l'Inter au terme d'un match fou

Voir le site Téléfoot

Gonzalo Higuain et Miralem Pjanic - Juventus Turin
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-04-28T21:15:02.102Z, mis à jour 2018-04-29T10:01:26.705Z

Bousculée par une équipe de l'Inter Milan rapidement réduite à dix, la Juventus s'est imposée à l'arraché pour conforter sa place de leader.

La Juventus Turin n'est pas encore prête à abdiquer. Elle l'a encore prouvé en renversant l'Inter Milan au terme d'un match plein et d'un suspens insoutenable. La Vieille Dame reprend provisoirement quatre points d'avance sur Naples.

La Juve bousculée

Battue par le Napoli lors de la précédente journée, la Juventus Turin devait se racheter à l'occasion d'un autre choc de Serie A, face à l'Inter Milan cette fois. Le début de match a d'abord été à son avantage, Douglas Costa ayant ouvert le score (13e) et l'Inter ayant été réduite à dix peu après le premier quart d'heure suite à l'expulsion de Matias Vecino, coupable d'une grosse semelle sur Mandzukic (18e). Après ce fait de match, on voyait mal les Intéristes redresser la barre. Pourtant...

Higuain en sauveur

Après la pause, l'Inter a commencé à y croire à la faveur de l'égalisation signée Mauro Icardi (52e). Malgré leur infériorité numérique, les hommes de Luciano Spalletti n'ont pas sombré et se sont transcendés, prenant même l'avantage suite à un but contre son camp de Barzagli (65e). On croyait alors que la Serie A allait basculer, transformant l'Inter en arbitre du duel entre la Juve et Naples. Mais c'était sans compter l'ultime réaction d'orgueil de la Vieille Dame, qui ne domine pas le championnat italien depuis tant d'années pour rien. A l'arraché et en moins de cinq minutes, la Juventus a renversé la vapeur grâce à un but contre son camp de Skriniar et une réalisation très importante d'Higuain (89e). Importante puisqu'elle sera peut-être synonyme de titre.

Naples a dû s'y croire

La Juventus Turin reste donc maîtresse de son destin alors qu'elle est passée tout près de la correctionnelle et d'une deuxième défaite de rang en Serie A. Le Napoli, qui doit s'imposer face à Fiorentina à tout prix dimanche, a dû s'y voir. Mais rien n'est encore fait pour le scudetto.