Dans l'actualité récente

Serie A : la Juve et l'AS Rome tombent

Voir le site Téléfoot

Gonzalo Higuain - Juventus Turin
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour TF1|2016-09-18T20:51:51.908Z, mis à jour 2016-09-18T21:16:09.412Z

Turin a connu sa première défaite en championnat contre l'Inter Milan. Dans l'autre choc de la quatrième journée, la Fiorentina est venue à bout des Romains.

L'Inter est renversant. Menés 1-0 à domicile par les champions en titre, les hommes de Frank de Boer n'ont pas abdiqué et ont finalement eu raison de la Juventus Turin en marquant deux buts en dix minutes. La Fiorentina est de son côté venue à bout de l'AS Rome en toute fin de match.

L'Inter piège la Juve

L'Inter Milan a infligé sa première défaite à la Vieille Dame en championnat. Après une humiliation face à l'Hapoël Beer Sheva (0-2) en Ligue Europa et une onzième place au classement de la Serie A, on disait l'équipe malade. Mais les Intéristes ont répondu présents, mettant la pression sur les Bianconeri avec beaucoup d'agressivité. Pendant une heure, l'Inter a dominé les débats mais malgré les occasions d'Icardi, Eder et Candreva, le score était nul et vierge à la mi-temps.

Les Nerazzurri se sont fait piéger à la 66e minute avec un but de Lichtsteiner contre le cours du jeu. Le défenseur turinois a repris un centre d'Alex Sandro à bout portant, ne laissant aucune chance à Handanovic. C'est Icardi, intenable sur le front de l'attaque de l'Inter Milan, qui a rapidement égalisé d'une déviation de la tête après un corner de Candreva. Les Milanais ont ensuite fait le break par l'intermédiaire de Perisic après un bon travail d'Icardi (78e). Les coéquipiers de Gianluigi Buffon ont tout tenté pour revenir au score dans les dix dernières minutes. En vain. L'Inter Milan remonte à la septième place au classement.

La Fiorentina y a cru

L'autre affiche de cette quatrième journée opposait la Fiorentina et l'AS Rome. Malgré une première mi-temps emballante et un stade Artemio Franchi en ébullition, c'est le manque de réalisme qui a sauté aux yeux. Dzeko (15e, 18e, 37e, 41e) et Salah (45e) n'ont pas réussi à tromper la vigilance du gardien florentin. La Viola a tenté sa chance par l'intermédiaire de Illicic (26e, 42e), Carlos Sanchez (33e) et Valero (44e) sans plus de succès.

La deuxième mi-temps a commencé sur les chapeaux de roues avec une frappe de l'attaquant florentin Milic repoussé par Szczesny (48e), auteur d'un superbe arrêt. Dans une rencontre rythmée, c'est finalement la Fiorentina qui a eu le dernier mot grâce à un but de Milan Badelj : le Croate a tenté une frappe de 30 mètres qui est passée entre les jambes de Kalinic (en position de hors-jeu) avant de taper le poteau gauche du gardien romain. La Viola revient à hauteur de la Louve avec sept points.

Dans les autres matchs de cette quatrième journée, l'AC Milan a été gagné vendredi à la Sampdoria Gênes (1-0) et Naples a vaincu Bologne pour prendre la tête de la Serie A.