Serie A : Juventus – Naples, finale du championnat

Voir le site Téléfoot

RTS1L5KU
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-04-22T06:15:43.430Z, mis à jour 2018-04-22T06:20:38.504Z

Ce dimanche soir, l’affiche oppose les deux premiers de Serie A. La Juventus compte 4 points d’avance sur Naples et à 5 journées de la fin, ce match peut s’avérer décisif dans l’obtention du titre !

Cette année est une anomalie en Italie. Lors des précédentes saisons, le suspense ne durait pas aussi longtemps, la Juventus étant sacrée bien assez tôt, au contraire de ses voisins européens où la lutte pour le titre dure jusque dans les dernières journées. Cette fois, en Serie A l'incertitude demeure entre les deux meilleures formations transalpines. Et la rencontre de ce soir s’annonce décisive pour décider du prochain vainqueur du championnat.


Balle de match pour la Juventus

Longtemps positionné à la deuxième place du classement, les hommes de Massimiliano Allegri sont parvenus à remonter malgré la cadence infernale du Napoli. Défaifs par la Sampdoria (3-2) fin novembre puis accroché par l’Inter (0-0) début décembre, les Piémontais ont ensuite frôlé le sans faute : les Turinois ont enchaîné 12 succès consécutifs entre décembre et mars, portant même leur série à 20 matches sans défaites depuis le revers à Gênes avec 3 nuls au passage !


Impériaux, les joueurs de la Vieille Dame sont désormais leaders à 5 journées de la fin avec 4 unités d’avance sur son adversaire du soir, un écart qui pourrait être plus grand sans le nul surprise concédé la semaine dernière sur la pelouse de Crotone (1-1). Après cette rencontre les coéquipiers de Blaise Matuidi resteront premiers quelque soit le résultat, mais en cas de succès, Naples serait relégué à 7 points, autant dire que le Scudetto leur serait alors promis à 4 matches du terme… D’autant plus que la meilleure défense italienne (19 buts) sait aussi recevoir, dans la mesure sur ses 10 dernières rencontres à domicile elle n’a pris que 2 petits buts.

Cette sasion, seule la Lazio est parvenue à prendre les 3 points à l’Allianz Stadium (1-2) en octobre dernier. Depuis, exception faite pour le Real Madrid en Ligue des Champions (0-3), Buffon et sa défense sont intraitables comme en témoignent les 24 buts inscrits en Serie A lors de leurs 10 dernières rencontres à domicile.



La dernière chance de Naples

Le début de saison d’Hamsik et ses partenaires a été éblouissant et beaucoup se demandaient jusqu’à où les Napolitains pourraient tenir ce rythme. Visiblement jusqu’au bout, ou presque. Il existe donc enfin une formation capable de tenir tête à la Juventus en Italie. Mais malgré l’incroyable qualité du club, les dernières semaines ont été plus compliquées sur un plan comptable.


Mars a en effet été fatal aux Napolitains, défaits à domicile par l’AS Roma (2-3), et tenu en échec en Lombardie contre l’Inter (0-0). Si à domicile, Callejon, Insigne et Mertens sont venus à bout de l’Udinese (4-2) et du Chievo (2-1), ils ont en revanche partagé les points à l’extérieur contre le Milan (0-0) et Sassuolo (1-1). Des contre-performances qui inquiètent avec le déplacement à Turin pour la finale du championnat. Mais à noter que ses 10 derniers matches hors de ses bases, Naples (troisième défense du championnat avec 23 buts encaissés) n’a pris que 2 buts, un chiffre qui devrait plus les rassurer avant de défier la meilleure attaque de Serie A (78 buts).

Surtout que si les coéquipiers de Pepe Reina ont déjà battu la Juve chez elle en Super Coupe d’Italie cette saison (2-3), mais il faut cependant remonter à 2009 pour retrouver la trace d’un succès napoli en terres piémontaises en championnat… avec déjà un doublé d’Hamsik plus un but de Datolo (2-3) contre des réalisations de David Trezeguet de Giovinco.