Dans l'actualité récente

Serie A : Naples donne rendez-vous à la Juventus Turin

Voir le site Téléfoot

RTS1A09R
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-01-06T16:12:33.927Z, mis à jour 2018-01-06T19:28:11.237Z

Longtemps en manque de réussite, Naples a fini par s'imposer lors de la 20e journée. La Juventus Turin a la pression.

Naples a signé une nouvelle victoire à San Paolo à l'occasion de la 20e journée. Longtemps en panne de réussite, le leader de Serie A a fini par trouver la faille face à Hellas Verona, avant-dernier du championnat.

Panne de réussite

Le premier contre l'avant-dernier : sur le papier, cette rencontre était déséquilibrée. En réalité, elle l'a également été dans la physionomie. Le Napoli n'a pas tardé à porter le danger dans la surface adverse, dès les premières minutes même. Mais il a mis longtemps à faire trembler les filets, la faute à un manque de précision, parfois, à une panne de réussite, souvent. Les hommes de Maurizio Sarri ont notamment touché les montants à deux reprises alors que le score était toujours de 0-0.

Koulibaly libère, Callejon enfonce

Plus les minutes défilaient, plus on se disait que les chances allaient s'amoindrir. On était même déjà prêt à écrire que Naples aurait remporté ce match 9 fois sur 10 et que c'était cette fameuse dixième fois. Mais c'était sans compter sur Koulibaly, qui a propulsé une tête au fond sur un corner (65e). On attendait une étincelle d'un des génies de devant et c'est finalement un défenseur qui a libéré l'équipe. Dans la foulée, Insigne, le chouchou des supporters napolitains, s'est chargé de déposer un centre sur Callejon pour le 2 à 0 (78e).


Naples restera leader

Le chassé-croisé entre Naples et la Juventus Turin peut donc continuer et, à l'issue de la 20e journée, le Napoli conservera son avantage d'un point au minimum. Les yeux sont désormais rivés sur la Vieille Dame, qui se déplace sur la pelouse de Cagliari ce samedi soir (à 20h45).