Shakthar Donetsk : Les six joueurs disparus ont-ils été kidnappés ?

Voir le site Téléfoot

Shakthar Donetsk
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-07-21T11:03:00.000Z, mis à jour 2014-07-21T11:10:22.000Z

Dimanche, Infosport révélait que six joueurs du Shakhtar Donetsk étaient portés disparus, après avoir refusé de rentrer en Ukraine samedi soir, à la suite du match amical contre l'Olympique Lyonnais. Selon Mircea Lucescu, l'entraîneur du club, les joueurs auraient tout simplement été kidnappés.

Samedi soir. Lyon affronte le Shakhtar Donetsk en match amical de préparation à la saison 2014-2015. Les Gones s'imposent 4-1, mais étrangement, la victoire ne fait pas la Une dans les médias. La disparition de six joueurs ukrainiens (Fred, Alex Teixeira, Dentinho, Luiz Adriano, Facundo Ferreyra et Douglas Costa) défraye la chronique. Ils refusent de prendre l'avion en raison des conflits qui frappent l'Est de leur pays, et disparaissent dans la nature. Pour le coach de l'équipe, Kia Joorabchian, agent de plusieurs joueurs, les aurait kidnappés.

« C'est un kidnapping »
A la disparition des six joueurs, pour beaucoup d'experts, la situation ne faisait aucun doute. Fred, Ferreyra et consorts cherchaient à fuir Donetsk, ville dans laquelle sévit le conflit opposant la Russie à l'Ukraine. La destruction d'un avion de la Malaysia Airlines abondait d'ailleurs dans ce sens. Pourtant, l'entraîneur de l'équipe, Mircea Lucescu, livre une toute autre version des faits, assez surprenante au demeurant. Il s'est confié dans les colonnes de L'Equipe : « C'est un coup de Kia Joorabchian. Il a profité de la situation pour les enlever. C'est un kidnapping. Ces joueurs sont jeunes, il a réussi à les convaincre de ne pas rentrer, leur expliquant qu'ils seraient bientôt libres et qu'ils pourraient prochainement signer dans un autre club. C'est un pur scandale. Ce sont des joueurs importants pour moi. Ils sont encore à Genève. Tout s'est passé après le match contre Lyon, à deux heures du matin, dans notre hôtel. Je n'ai rien pu faire. »

Chuky Ferreyra y 5 compañeros abandonaron Shakhtar Donetsk, después de un amistoso, por la crisis política en Ucrania pic.twitter.com/xooWPkXwLN

— VarskySports (@VarskySports) 20 Juillet 2014

Comment éviter la zone de conflit ?
Afin de mettre en sécurité les joueurs de l'équipe, le club avait pris plusieurs mesures, comme le raconte Lucescu : « Nous ne jouerons pas à Donetsk cette saison, mais à Kharkiv. On va s'entraîner et vivre là-bas. C'est plus simple car, à Donetsk, la situation est trop difficile. C'est comme ça. On n'a pas vraiment le choix. Pour l'instant, les Brésiliens sont seuls mais on espère qu'ils seront prochainement rejoints par leur famille. C'est important. On en a dix. » Le Shakthar Donetsk avait également décidé de préparer sa prochaine saison loin du pays, en enchaînant les matches amicaux en France. Avant de perdre contre Lyon, les Ukrainiens avaient affronté Bordeaux. Pour échapper à la situation terrible dans son pays, Facundo Ferreyra négociait avec Palmeiras pour un éventuel transfert. Il n'avait d'ailleurs jamais caché son envie de quitter l'Ukraine.

La disparition des six joueurs est un véritable coup dur pour le Shakthar Donetsk, qui devra aménager sa préparation en conséquence. L'équipe de Lucescu avait remporté le championnat la saison dernière et disputera la Ligue des Champions 2014-2015.