Dans l'actualité récente

Sir Alex Ferguson : « Cristiano Ronaldo était un simulateur »

Voir le site Téléfoot

Cristiano Ronaldo et Sir Alex Ferguson   Manchester United
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-01-29T11:41:30.783Z, mis à jour 2016-01-29T11:51:40.736Z

En marge d’un congrès à la Business School de Stanford il y a quelques semaines, Sir Alex Ferguson était revenu sur Cristiano Ronaldo et ses simulations à répétition. L'Ecossais lui a permis de gommer ses défauts.

Sir Alex Ferguson est probablement l’homme de terrain qui connait le mieux Cristiano Ronaldo. Et pour cause, il l’a entraîné, façonné, réprimandé et complimenté de 2003 à 2009, lors de son passage à Manchester United. Si le Portugais est aujourd’hui le joueur le plus complet, il présentait quelques défauts lors de son époque mancunienne. Sa propension à simuler a particulièrement agacé Ferguson.

« Cristiano Ronaldo était un simulateur »

Le mois dernier, Sir Alex Ferguson était de passage à la Business School de Stanford. Interrogé sur son ancien protégé, l’ancien manager des Red Devils n’a pas mâché ses mots. Pour lui, Cristiano Ronaldo présentait quelques défauts, notamment sa fâcheuse tendance à se laisser tomber : « C’est le meilleur professionnel que j’ai jamais entraîné, mais au début il avait des défauts. » Ses paroles sont assez difficiles à croire, à la lumière des statistiques du Portugais. A Manchester United, le Portugais a marqué 118 buts en 292 rencontres.



Sir Alex Ferguson n’est pas seulement un homme de chiffres et de statystiques. Il analyse, décortique le jeu d’un footballeur afin de l’améliorer : « Cristiano Ronaldo était un simulateur, mais je savais que je pouvais corriger ce défaut, et en un an et demi il a changé, il a appris la discipline et arrêté de plonger, même si la presse continuait de l’attaquer. » Lors de son passage en Angleterre, CR7 était régulièrement pris à partie par la presse, l’accusant de plonger à outrance. Plusieurs sites internet s’amusaient même à compiler ses plongeons.

« C’était le rêve de sa vie »

En 2009, alors qu’il ne simule désormais plus, Cristiano Ronaldo est courtisé par l’Europe entière. S’il a toujours porté Manchester United dans son cœur, il souhaite partir. Les sirènes du Real Madrid sont trop fortes pour le Portugais. Alex Ferguson a alors dû se rendre sur la terre natale de CR7 pour lui faire entendre raison : « J’ai volé au Portugal pour lui parler, car il disait qu’il ne voulait pas rentrer en Angleterre. Il voulait seulement le Real Madrid, c’était le rêve de sa vie. Il m’a confessé qu’il voulait prendre sa retraite à 35 ans, mais je lui ai dit qu’il pourrait jouer jusqu’à 40 ans. Giggs a pris sa retraite à 41 ans. »


Depuis, Cristiano Ronaldo et Sir Alex Ferguson sont restés amis. Lors de son passage à Manchester United, le manager l'avait pourtant fait pleurer.