Sochaux-OM : le nul qui n'arrange personne

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-03-29T18:14:00.000Z, mis à jour 2014-03-29T18:20:55.000Z

Le FC Sochaux et l'Olympique de Marseille se sont partagés les points après une rencontre ayant tourné à l'avantage de l'un puis de l'autre. Le nul n'arrange personne au classement.

Mené dès la 25ème minute, l'Olympique de Marseille est allé arracher un nul dans les ultimes instants de la rencontre face à Sochaux. Néanmoins, ce partage des points n'arrange personne.


La catastrophe n'était pas loin
Les Marseillais doivent commencer à trouver le temps long, très long même. Depuis le 22 février dernier et une courte victoire face à Lorient, l'OM n'a plus goûté aux joies des trois points. C'est dire si le désir de se relancer est immense. Trois défaites et un nul, c'est le bilan des quatre derniers matches. Il est donc temps de retrouver le chemin du succès. Mais ce ne sera pas contre Sochaux, qui a pris le jeu à son compte en première mi-temps et dont les efforts ont été récompensés dès la 25ème minute par l'ouverture du score de Stophira Sunzu. A partir de là, on croyait l'OM en route pour un énième naufrage.


L'orgueil était là
Mais les Phocéens ont de l'orgueil et cela s'est matérialisé par de multiples tentatives pour renverser la vapeur. Mal récompensés ou manquant de réalisme selon la manière de voir les choses, ils ont dû attendre une égalisation hyper tardive de N'Koulou pour s'éviter le zéro pointé. La délivrance est venue d'un énorme cafouillage sur le dernier corner de Marseille, après que Pelé puis Faussurier aient repoussé le ballon sur leur ligne (89ème). Les dernières minutes ont vu Sochaliens et Marseillais pousser pour remporter la partie, en vain.


Le nul dont personne ne voulait
Sochaux avait l'occasion de revenir provisoirement à trois longueurs d'Evian TG, premier non reléguable. Ils en seront à cinq. Du côté de l'OM, c'est la course à l'Europe qui prend du plomb dans l'aile étant donné que leur sixième place n'est plus qualificative. Devant eux, il y a l'Olympique Lyonnais, qui compte trois unités de plus avec un match en moins. La fin de saison s'annonce longue et compliquée pour José Anigo.