Dans l'actualité récente

Spahic : son coup de coude sur Nolan Roux le prive de 5 matches

Voir le site Téléfoot

Montpellier cale encore
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2010-12-31T12:00:00.000Z, mis à jour 2010-12-31T12:00:00.000Z

Emir Spahic est suspendu 5 matches avec Montpellier pour son coup de coude sur l'attaquant Brestois Nolan Roux. Le Bosnien, qui une semaine plus tard provoquait l'arbitre du match contre Auxerre, reçoit une " sanction trop importante " selon Maitre Grappin, avocat du club héraultais.

Emir Spahic a pris 5 matches de suspension pour son geste sur Nolan Roux. Une sanction trop sévère selon les Montpelliérains, qui pourraient voir leur joueur à nouveau convoqué par la LFP le 6 janvier.


Emir Spahic, auteur d'un mauvais geste sur Nolan Roux lors du choc entre Brest et Montpellier, le 11 décembre dernier, a été suspendu 5 matches. Après lecture du rapport de la commission de visionnage, la Commission de Discipline a donc sanctionné sévèrement le défenseur bosnien du MSHC. Il ne jouera pas en championnat avant février et manquera le match des 32 èmes de finale de la Coupe de France contre Reims.



Sur le site officiel du club de Montpellier, maître Grappin a déclaré : « la sanction est trop importante (...) et Emir Spahic a payé sa réputation générale ». L'avocat de Montpellier va « consulter [son] président » pour décider d'un éventuel appel. Pour Louis Nicollin, cette décision est « un énorme choc sur la tête ».Et l'entraîneur de Spahic d'ajouter dans Midi Libre : « c'est là que l'on mesure à quel point l'impact médiatique peut avoir de l'influence. C'est lamentable ».



Emir Spahic est par ailleurs sous le coup d'une autre sanction. Selon France Bleu Hérault, il pourrait être convoqué à nouveau par la comission de discipline de la LFP le 6 janvier prochain. Il lui serait reproché d'avoir été incorrect avec l'arbitre de la rencontre contre Auxerre (1-1), une semaine après son coup de coude sur Nolan Roux. Une information que son club n'a pas confirmée.


Emir Saphic est sanctionné sévèrement certes. Mais le Bosnien aurait dû y penser avant son coup de coude sur un adversaire et ses petites claques méprisantes sur un arbitre...