Dans l'actualité récente

Les stars du FC Barcelone traitées comme des écoliers en vacances

Voir le site Téléfoot

Le FC Barcelone
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-07-29T11:12:00.000Z, mis à jour 2011-07-29T13:26:27.000Z

Le FC Barcelone de Guardiola n'a pas encore la même popularité aux Etats-Unis qu'en Europe. A Washington DC, on a traité David Villa, Puyol, Piqué ou Iniesta comme de vulgaires écoliers en vacances.

Ce samedi au Fedex Field de Landover, dans la banlieue de Washington D.C., le FC Barcelone affrontera Manchester United, en amical, pour une revanche de la dernière finale de la Ligue des Champions.

Si le FC Barcelone et d'autres grands clubs européens (Real Madrid, Manchester United, Manchester City) effectuent actuellement une tournée aux Etats-Unis, s'est pour renforcer leur marque sur le premier marché de consommateurs au monde. D'année en année, et sous l'influence de vagues d'immigration venues d'Amérique Latine, les américains s'intéressent de plus en plus au « soccer ». Et les cadors du football européen, si éloignés, veulent conquérir leurs cœurs... et leurs porte-monnaies.

Dans cette vidéo insolite, on peut voir une agent de Police (rattachée aux services secrets américains selon le quotidien Catalan SPORT) interpeller le groupe catalan et demander « Qui est le leader de ce groupe ? », comme si elle s'adressait à une colonie de vacances. On a ainsi signifié au staff catalan qu'il n'était pas possible de s'entrainer sur les pelouses du Mall, superstars ou pas. Ce qui a contrarié Pep Guardiola, qui voyait là le cadre rêvé pour une séance originale et sans doute peu intensive.


Si la scène nous semble si incroyable, c'est parce que la simple apparition des champions d'Europe 2009 et 2011 suffit à susciter l'hystérie partout dans le monde ou presque. Mais aux Etats-Unis, les choses sont différentes : les Américains ont leurs propres idoles, qui jouent plutôt au Football Américain, au Baseball ou au Basketball. Au moment de s'envoler pour New-York, Thierry Henry avait insisté sur cet anonymat retrouvé par les footballeurs au pays de l'oncle Sam.


Peut être que pareille anecdote deviendra vite improbable, à mesure que les Etats-Unis se mettent à notre football à nous. En attendant, les stars du FC Barcelone redeviennent « humaines » pour quelques jours...